Alors qu'une guerre aux origines ancêstrales éclate, quel chemin prendrez vous dans cette ville pleine de mystères ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Staff : Alayna M. Adams Correctrice sadique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alayna M. Adams

Eleve ♠ Tenebrae
avatar
Eleve ♠ Tenebrae
Féminin
Date de naissance : 02/05/1991
Age : 26
Zodiaque : Taureau
Messages : 686

Feuille de personnage
Carte d'identité:
MessageSujet: Staff : Alayna M. Adams Correctrice sadique Dim 14 Mar 2010 - 14:50









" Identité "










" Alayna M. Adams "





Âge : 20 ans physiquement, mais en réalité elle a plus d'un siècle.

Date de naissance : Inconnue

Lieu de Naissance : Inconnu

Sexe : Féminin

Race : Tenebrae, Vampire de sang pur.

Orientation sexuelle : Bisexuelle

Profession : Etudiante











" Portrait "







Physique




Alayna est de taille normale. Ni trop grande, ni trop petite, on peut dire qu'elle est dans la moyenne. Elle est mince, avec des très jolies et gracieuses formes. Son poids est de 55 kg, mais grâce à son agilité, elle est légère comme une plume. Les traits de son visage oval sont fins, ses lèvres pulpeuses et ses yeux changent parfois de couleur. Tout dépend de l'intensité de la lumière. Parfois d'un joli rose, parfois d'un bleu ciel, quand elle se nourrit, ils deviennent d'un rouge sang très profond. Ses cheveux d'un blond très intense tombent jusqu'à sa poitrine. Ils sont fins et raides. Elle a souvent deux petites couettes de chaque côté de sa tête. Côté vêtement, Alayna est.. assez spéciale. Très souvent habillée dans des teintes sombres, avec des robes à dentelle, soie et compagnie, et un tas d'accessoires plus glauques les uns que les autres, ce qui s'associe bien avec sa personnalité.





Psychologique




Alayna a un comportement d'enfant pourrie gâtée. Ce qu'elle désire, elle le veut immédiatement et n'hésite pas à utiliser la force ou à tuer pour l'avoir. Avant de tuer sa proie, elle aime d'abord s'amuser à la séduire en utilisant ses magnifiques formes. Elle ne recule devant rien, et n'a pas peur de la mort. Sans pitié, ne vous mettez pas en travers de son chemin, quand elle s'énerve elle se montre vraiment cruelle et mortelle. Alayna vit dans un monde d'obscurité, en solitaire. C'est une fille vraiment intelligente et très maligne. Cultivée, elle en sait beaucoup sur notre monde, à se demander si elle ne vient pas d'une autre époque. Quand une personne vient l'aborder, elle se montre très froide si celle-ci n'est pas jugée digne de lui parler. On peut le dire, elle se croit vraiment supérieure. Alayna vit pleinement au présent, comme elle n'a aucun souvenir de sa vie d'avant, elle n'a pas vraiment le choix. Malgré qu'elle ne cherche pas à tout prix à connaître son passé, elle y songe souvent. Sinon, c'est une personne mystérieuse, elle aime faire planer le mystère sur sa personne.


Tics & Manies




Alayna tourne souvent ses cheveux autour de son index quand elle réfléchit, ou quand elle essaye éventuellement de charmer sa proie. Quand elle est nerveuse, elle se mord les lèvres, ce qui a aussi son charme. Elle se perd souvent dans ses pensées, mais ses sens sont toujours à l'affût. Chaque nuit, c'est le même rituel. Elle sort, traine dans les bars ou dans les rues sombres, et choisit sa proie qu'elle poursuivra et tuera après s'être abreuvée de son sang. Il lui arrive aussi souvent de séduire sa proie et de s'amuser avec elle avant de l'achever, histoire de pimenter un peu le quotidien. Elle aime aussi manger des pommes, même si la nourriture humaine ne la nourrit pas.


Relations




Alayna ne connaît pas son passé. Elle sait qu'elle a des parents, mais ne les connait pas. Elle n'a pas de conjoint, d'enfants ou de compagnon quelconque. Cependant, elle a un frère, Vincent Adams. Celui-ci ayant disparu depuis un bout de temps, elle le considère comme mort puisque de toute façon, elle ne tient pas à le connaître.







" Attribut Magiques "







Pouvoir et Dons




- Pouvoir : Pouvoir vampirique
- Dons : Nécromancie, mais inconnu pour elle à ce jour
- Armes : 3 lames en forme de griffes qui lui sortent entre les phalanges de chaque main, mais elle n'est pas encore au courant.
- Compagnon : Aucun)





Ambitions & Rêves



Alayna n'a pas vraiment d'ambition. Sa vie actuelle lui suffit. Elle s'intéresse un peu à son passé, mais ne recherche pas activement ses souvenirs, au final, ça lui importe peu, ce qu'elle sait de son frère et ce qu'elle possède -le manoir Adams- est suffisant pour l'instant. Elle espère néanmoins qu'on ne vienne pas la déloger ou l'expulser. Tout le monde n'apprécie pas d'avoir un vampire dans les parages, et des meurtres tous les deux ou trois jours. En clair, elle ne s'intéresse pas au futur, et vit pleinement au présent.








" L'histoire de sa Vie "








Histoire





Une silhouette au loin ... Une jeune femme. Posée sur le toit d'une maison de Londres, elle contemplait la lune, perdue dans ses pensées. L'éclat de la lune se reflétait dans ses yeux couleur bleue, le vent faisait danser ses cheveux. Un visage d'ange, une position innocente, le regard interrogateur. Appelée Alayna Maria Adams, c'était tout ce qu'elle savait. Qui était-elle ? Elle même ne pouvait le dire ... Comment peut-on oublier qui on est ? Comment peut-on oublier ses souvenirs, ses proches, son passé ? Deux des nombreuses questions qu'elle se posait ... Que faisait-elle ici ? Innocente fille n'ayant plus de foyer ou revenir, aucun proche, aucune connaissance du monde qui l'entoure. C'était comme si elle était restée cloîtrée toute sa vie, et qu'enfin elle découvrait le monde. Un nouveau départ qui s'offrait à elle. Beaucoup auraient aimé être à sa place, pouvoir démarrer une nouvelle vie ... Mais ils se faisaient trop d'illusions. Ce n'était pas une vie, c'était un enfer... Et à partir de maintenant, elle allait devoir tout rapprendre. Qui elle était, qui elle est à présent, ce qu'elle faisait et ce qu'elle ferait, ou elle était et ou elle ira. Ce qui lui restait ? Un simple médaillon, qui vient d'on ne sait où ...

~~~

*Flash back : Quelques heures auparavant.*

Alayna ouvrit subitement les yeux, puis se les frotta de ses deux mains. Elle cligna plusieurs fois avant que le flou qui l'empêchait de voir autour d'elle disparaisse. Elle avait l'impression d'émerger d'un long sommeil. Regardant autour d'elle, cherchant un point de repère dans la pièce sombre ou elle se trouvait, elle soupira. Ou se trouvait-elle ? L'endroit ne lui paraissait pas familier, et en y repensant à deux fois, plus rien ne lui semblait familier. Elle ne se souvenait de rien, pas même de comment elle avait atterrit ici. S'appuyant sur ses deux mains, elle se leva et sortit du lit ou elle dormait quelques minutes plus tôt. Marchant pieds nus sur le plancher en bois, vêtue d'une simple chemise de nuit blanche, elle avançait péniblement vers ce qui semblait être un miroir. Ses jambes engourdies avaient encore du mal à la porter, et elle même avait l'impression de marcher pour la première fois. Une fois arrivée, elle retira d'un coup sec le drap qui recouvrait effectivement un miroir. Le reflet qu'elle vit dans la glace la figea. C'était comme si elle ne s'était jamais regardée avant, elle se découvrait. Cheveux blonds, visage fin, yeux bleus, lèvres pulpeuses, elle ne pu s'empêcher d'effleurer chaque partie de son visage, comme si ce n'était qu'un mirage.
Après sa longue contemplation, elle tourna le dos à son reflet et se dirigea vers la porte, puis l'ouvrit. Un vieil escalier en bois ramenait au séjour, puis à la porte d'entrée. Elle descendit lentement les marches une à une, puis quitta la demeure. Yeux grands ouverts, elle regardait avec surprise les personnes qui défilaient dans la rue animée, eux mêmes surpris par la tenue et l'attitude de la jeune femme. Remarquant qu'elle ne passait pas inaperçue, elle avança rapidement jusqu'à une ruelle sombre et vide. Elle s'adossa à un mur et glissa jusqu'à se mettre assis, regardant ses mains.

« Qu'est ce que je fous là ? C'est quoi tout ce monde ? P***** ! Tout se mélange dans ma tête ! »

Alayna avait parlé un peu trop fort, quelqu'un des plus louche l'avait entendu et se dirigeait vers elle. Son instinct lui disait de fuir, et préférant lui faire confiance, c'est ce qu'elle fit. Elle se mit à courir dans les rues sombres de Londres, ignorant les pavés qui blessaient la paume de ses pieds, ignorant le vent qui commençait à se faire glacial sur sa peau, ignorant ou elle allait. Un rapide mouvement de tête en arrière lui apprit que son poursuivant n'allait pas abandonner aussi facilement. A bout de souffle, elle continuait à courir, puis s'arrêta brusquement. C'était une impasse, la voie est close, c'était sans doute la fin. L'homme l'avait rattrapée, il se trouvait à présent devant elle, sortant un poignard de la poche de son manteau, lui aussi essoufflé par cette course poursuite.

« Maintenant tu vas gentiment faire ce que je te dis ou je t'égorge dans la minute qui suit ! »

Son ravisseur approchait dangereusement, il n'était plus qu'à quelques mètres, la lame de son arme en avant. Alayna avait peur, elle était terrifiée même, au point de ne plus bouger et de bloquer sa respiration. L'homme s'arrêta en face d'elle et la prit par les poignets. Elle ne pouvait rien faire, elle était faible ...
Dans son désespoir et sa crainte, quelque chose d'autre se réveilla en elle. Son instinct de survie se mit immédiatement en route, son cœur se mit à tourner à plein régime, chaque battement se faisant ressentir dans chaque cellule de son corps. Ses yeux virèrent au rouge, ses canines grandirent de quelques millimètres, elle ne réfléchissait plus à ses gestes, elle n'était plus elle même. L'homme parut surpris à première vue que sa victime ne réagisse pas, puis il se figea entièrement, son regard laissait paraître la peur qui commençait à s'écouler en lui au moment ou il vit la jeune femme sourire de plus belle, laissant apparaître ses crocs.
Alayna se dégagea les poignets avec force, et d'une vitesse hallucinante se trouva derrière l'homme.

« Tu tombes à pique à vrai dire, j'avais un petit creux ! Ne t'en fais pas, ta mort sera rapide, je te le promets. »

Elle laissa échapper un rire diabolique, et en une seconde fondit sur son repas, plantant ses crocs dans sa chair, suçant son sang. Le liquide chaud s'écoulait dans sa gorge, elle avait l'impression de boire de l'eau fraiche après avoir passé sa journée dans un désert et sous un soleil de plomb. Elle se sentait vivre, c'était si bon ! Elle retirait la vie, elle l'extirpait du corps de sa proie, et il allait mourir. C'était d'une telle jouissance ! Quelques gouttes de sang coulaient le long de sa mâchoire pour tomber sur sa chemise de nuit et la recouvrir de ce rouge pourpre. Elle s'arrêta dans son festin, satisfaite, et regarda l'homme tomber à terre, sans vie. Se léchant les babines, un sourire sadique aux lèvres, elle partit. Ce n'est qu'après quelques minutes de marche que son esprit reprit le dessus sur son instinct. Ses dents et ses yeux redevinrent normaux. Elle était consciente de ce qu'elle avait fait. Choquée sur le coup, elle s'écroula à terre, accroupie. Puis, elle se fit une raison, elle ne pouvait pas nier ce qu'elle était, c'était une évidence. A vrai dire ... elle se fascinait.
Perdue dans ses pensées, elle parcouru une bonne distance. Le soleil s'était couché, la nuit était apparue, resplendissante, gigantesque. Prise de fatigue, elle se mit à chercher un endroit ou se reposer, et ne tarda pas à en découvrir un parfait, ou elle pouvait contempler la lune sans que rien ne la gène. Le toit d'une maison, haute mais pas inaccessible ...

* Fin du flash back *

~~~

*3 ans plus tard.*

Un nouveau corps tomba à terre pour rejoindre les cadavres qu'Alayna avait jeté dans les entrailles de la terre. Du sang perlait au coin de ses lèvres, le même sang qui tâchait sa robe noire à dentelle, mais ce n'était pas le sien. Ce n'était jamais le sien. Elle était née pour rependre le sang des autres et s'en nourrir, elle s'y était fait. 3 ans avaient passé depuis son réveil. Ses souvenirs étaient toujours aussi flous, bien que certains petits passages refaisaient surface l'espace de quelques secondes, mais rien de concret. Elle savait maintenant qu'elle était une créature de la nuit, qui avait besoin de la vie d'autres personnes pour se nourrir. Cette pensée ne la dérangeait pas, après tout, elle aussi avait le droit de vivre même si cela devait en couter la vie à des centaines de personnes. C'était une nécessité, et elle y prenait du plaisir. Avec le temps, elle se permit même de s'amuser avant de tuer sa victime. Préférant les hommes, elle les séduisait, telle une vilaine succube, puis les tuait. Un besoin caché sous l'apparence d'un simple jeu. Pendant ces trois années, elle n'avait pas changé d'un poil, toujours la même apparence. Une femme piégée dans un corps entre l'adolescence et l'adulte. Elle ne s'en plaignait pas, elle était sublime et séduisante, ça lui convenait. Vivant dans une petite maison délaissée aux alentours de Londres, sa vie était une éternelle routine, chaque jour se passait de la même façon. Dès l'aube, elle se couchait et dormait quelques petites heures, puis sortait en ville, parcourant les marchés et autres, histoire de faire passer le temps. Dès le couché du soleil, elle se réfugiait dans différents bars, choisissait sa victime avec soin, s'amusait avec elle puis se nourrissait. Le temps commençait à se faire long ... Elle ne pouvait imaginer toute une vie comme ça, c'était inconcevable. Le moment était venu, elle devait partir, quitter Londres et ses environs pour partir à la découverte du monde ! Cela faisait bien un moment qu'elle y pensait, mais la peur de l'inconnu l'avait retenue à son point de départ. Bien ironique d'avoir peur de l'inconnu pour un démon, non ? Ne vous méprenez pas, Alayna a simplement peur de n'avoir plus cette facilité à avoir sa ration de sang chaque nuit. Qui sait comment est le monde ailleurs quand on en a jamais entendu parlé ? On peut s'imaginer toutes sortes de choses, même les plus folles. C'est décidé, demain soir, elle partirait, un aller simple, pas de retour. La nuit touchait à sa fin, ainsi que le festin de la démone, il était temps pour elle de rentrer dans sa petite maison en bois. Rapidement, elle la gagna, et se dirigea vers son lit. Elle s'y posa, et réfléchit un long moment. Était-ce la bonne solution ? Forcément, elle ne devait pas rester emprisonnée dans cette spirale empoisonnée ! Mais ou irait-elle ? Avec la vague connaissance des pays qui entouraient l'Angleterre, elle n'irait pas bien loin. Mais bon ! Elle ferma les yeux et tomba dans un sommeil sans rêves.


Le lendemain, dès que le grand astre fit son apparition, Alayna rassembla ses maigres affaires et partit, sans but réel, pour une nouvelle vie de errance. Ayant prit soin de remplir quelques bouteilles du précieux sang, elle se nourrit en route, bien que ce n'était vraiment pas amusant de se nourrir à la bouteille ... Mais elle n'avait pas le choix, qui pourrait dire dans combien de temps elle pourrait de nouveau chasser ? Il vaut mieux être prévoyant pour un aussi long voyage que le sien.
Alayna avait à présent quitté la ville et ses alentours pour s'enfoncer dans la sombre forêt. Elle pouvait voir plus clairement que les humains dans la nuit, mais les rayons de la lune lui offraient une parfaite visibilité, ce qui affecta sa vitesse. Elle parcourut plus de distance qu'elle ne l'avait espéré. Le soleil ne tarderait pas à se lever, et elle n'avait fait que de courtes pauses. Elle devait trouver un endroit tranquille ou dormir, à l'abri des dangers - bien que le danger c'est elle - ou plutôt de quoi que se soit qui pourrait troubler son sommeil. Elle passa une dernière haute colline et s'arrêta, devant la magnifique vue qui s'étendait devant elle. Une légère brise balançait ses cheveux, ceux-ci troublant sa vision. Elle les replaça derrière son oreille d'un mouvement de main et se remit à regarder le spectacle que dame nature lui offrait. Devant elle, une infinité d'un bleu intense. L'horizon entre la mer et le ciel fraichement éclairé par l'astre solaire était invisible, tout semblait être d'une parfaite harmonie, ces deux environnements opposés ne formaient qu'un pour le bonheur des yeux et de l'esprit. C'était une claque pour elle qui n'avait jamais vu la mer. Et c'était ici qu'elle allait s'arrêter, face à la nature toute puissante. Elle se coucha, bras croisés derrière sa tête, et ferma les yeux. Elle se sentait libre et en paix, cette beauté l'avait affecté au fond de son être, et c'est un sourire aux lèvres qu'elle s'endormit.

Après quelques heures de sommeil, elle se remit en route, plus rapidement qu'avant pour gagner du terrain. Elle arriva a un port, son instinct la poussait a prendre la mer, mais elle n'avait pas d'argent. Tant mieux, les bateaux étaient plutôt grand, elle n'aurait aucun mal à se faufiler à l'intérieur et à passer inaperçue. Elle ne se fit pas prier, car le départ était pour dans quelques minutes. Évitant la sécurité, elle s'installa dans le grand navire, et attendit qu'ils arrivent. La destination lui était inconnue, mais elle savait qu'elle faisait un bon choix. Il fallait faire un pas en avant, vivre au présent et au futur. Bref, ils arrivent plusieurs heures après, et comme pour embarquer, elle sortit discrètement du bateau. Après quelques jours d'errances, elle trouva enfin un endroit ou elle resterait sans doute un long moment. La suite n'est pas encore écrite.




  • En cas de suppression de votre compte, autorisez-vous le forum « Pensionnat Amagi » a transférer


    cette fiche d’identité dans les personnages pré-définis ? Non


Revenir en haut Aller en bas

Staff : Alayna M. Adams Correctrice sadique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Il y a des Raciste dans le Staff, des raciste des Gobelins!» Il était une fois un Staff..» Tom Adams [Validée]» Statement by the IMF Staff Representative on Haiti Executive Board Meeting 11/46» Madisson Adams |Serpentard|
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Amagi :: Côté Administratif :: Fiches Validées-