Alors qu'une guerre aux origines ancêstrales éclate, quel chemin prendrez vous dans cette ville pleine de mystères ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Personnels du pensionnat Pré-définis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Laki Crowley

Eleve ♣ Sortarius
avatar
Eleve ♣ Sortarius
Féminin
Date de naissance : 07/11/1990
Age : 27
Zodiaque : Scorpion
Messages : 984

Feuille de personnage
Carte d'identité:
MessageSujet: Personnels du pensionnat Pré-définis Dim 30 Jan 2011 - 22:07












Le Personnel
Ils te surveillent*


Nous vous prions de respecter quelques petites règles concernant les pré-définis. Rien de bien compliqué vous en faites pas.

❖ Si vous êtes intéressé(e) par l'un des personnages assurez-vous qu'il soit bien libre, que vous n'ayez pas de mauvaise surprise.
❖ Vous avez l'obligation d'utiliser l'image de base fournie ou une autre image du même personnage. Pour les images provenant de mangas et de jeux vidéos cela ne devrait pas être trop dur.
❖ Pour les professeurs vous êtes libre de choisir la matière que vous voulez, en vous basant sur les postes libres qui figure dans le système scolaire. Mais si vous voulez un autre poste ne figurant pas dans la liste veuillez contacter le staff.
❖ Vous êtes libre d'écrire ses tics et manies, ainsi que ses relations et que ses ambitions et rêves. Vous avez carte libre !
❖ Toutefois nous vous demanderons de ne pas modifier son physique, sa psychologie, son histoire et ses attributs magiques. Cela va de soi. Et je pense que vous comprenez tout à fait.

Vous trouverez ici le personnel du pensionnat. Pour voir l'histoire du personnage vous n'avez qu'à cliquer sur son nom.
















Je t’ouvre mon cœur. Pour toujours, sans limite.
Pas de serrure.




Spoiler:
 


Dernière édition par Laki Crowley le Sam 25 Fév 2012 - 21:05, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laki Crowley

Eleve ♣ Sortarius
avatar
Eleve ♣ Sortarius
Féminin
Date de naissance : 07/11/1990
Age : 27
Zodiaque : Scorpion
Messages : 984

Feuille de personnage
Carte d'identité:
MessageSujet: Re: Personnels du pensionnat Pré-définis Dim 30 Jan 2011 - 22:08




Sonia Fleury

Test rp : Oui [] Non [X]

Âge : 27 ans
Date de naissance : Le 23 Février 1984
Lieu de Naissance : A la clinique Sainte Eloise - Sorgueil-les-feux
Sexe : Féminin
Race : Astrae, Chérubin
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Professions : Infirmière
Pouvoir : Lilialité
Dons : Télékinésie
Arme : Un revolver
Compagnon : Aucun
Image de base, origine.


Psychologique

Sonia est très instruite, elle a une culture générale très grande, elle aime savoir, apprendre des choses. Souvent, elle a tendance a vexer les gens, sans s'en rendre compte, lorsqu'elle leur démontre qu'elle a raison sur certains points. Cette richesse intellectuelle suscite souvent des problèmes lorsqu'elle parle avec des gens de basse classe sociale qui ne savent à rien. Sonia ne se laisse jamais facilement abattre. Elle travail d'arrache-pied et est très investie dans ce qu'elle fait. Elle va toujours jusqu'au bout de ses idées.Sonia est douce, calme. Elle est très susceptible, mais très peu rancunière. elle va toujours jusqu'au bout de ses idées. Elle n'est jamais naïve. Elle ne se laisse pas faire et ose dire franchement aux gens ce qu’elle pense. Elle a pourtant appris a être une diplomate hors pair sans pour autant se plier à chaque critique.

Physique

Sonia mesure environ 1m78 pour 60 kilos. ses cheveux sont châtain et bouclés. Ses yeux ont des reflets dorés par moment. Elle s'habille toujours avec des vêtements de grandes marques, c'est pour ça que lors de grandes soirées elle en profite pour se faire faire des robes sur mesure.
Histoire

Sonia est née dans une famille aisée. Son père était un ingénieur dans l'aéronautique, sa mère libraire. Elle avait une petite sœur ; Hélène. Elle vécu une enfance heureuse, ses parents, eux aussi d’origine magique, n’eurent jamais de problèmes d’argent, ni d’autre chose d’ailleurs. C’était une famille des plus honnête, travaillant dur pour obtenir des choses de qualité. Lorsque sa petite sœur, Hélène, décéda à cause d'une maladie incurable, Sonia eu une révélation pour la médecine. Elle a mené de longues études, elle connaît les meilleures remèdes jusqu'aux plus farfelus. Alors qu’elle finissait sa scolarité, son petit ami depuis cinq ans fut assassiné par une organisation douteuse, elle eu beaucoup de mal à s’en remettre et fuit toute relation depuis ce drame. Sa passion pour la médecine est énorme, c'est d'ailleurs pour cela qu'elle prend à cœur tout ses patients. Elle voudrait mettre au point des méthodes de guérison qui viendraient à bout des pires maladies. Cette femme fait beaucoup de recherches, il y a quelques années, elle a même créé son propre médicament à l’essence magique : le T-Tya. Elle a été embauchée au Pensionnat Amagi dès la fin de ses études par le directeur actuel. Éprise de livre, elle est souvent à la bibliothèque. Employée au Pensionnat depuis deux ans, elle s’est liée d’une amitié forte avec deux femmes : Katia Akane et Olivia Ayling. L'année dernière, alors que des forces obscures faisaient leur apparition dans la communauté magique du pensionnat, Sonia s'est rapprochée du directeur, Matabi Kono. Après une semaine tumultueuse au Mont Okochichibu, leur relation s'est confirmée. Sonia a fait un grand pas depuis la mort de son premier conjoint ; maintenant, elle rêve d'enfants et considère déjà Kanzaki Kono (la fille adoptive de Matabi) comme sa propre fille.

Liens

Matabi Kono
Matabi et elle sont fiancés. Cela fait plus de trois ans qu'ils sont ensemble. Leur amour est très fusionnel, et se comprennent rien qu'en se regardant. Cela n'empêche pas qu'ils ont des points de vues différents. Ils sont très différent l'un de l'autre, mais cela n'a pas empêché qu'ils s'attirent. Ne dit-on pas que les opposés s'attirent.
Katia Akane
Elle a connu Katia en arrivant au pensionnat. Il fallait dire qu'au début ce n'était pas tout rose entre elles. Katia est une vraie vampire de sang pur qui avait beaucoup de mal à coexisté avec une autre femme de caractère fort. Et pourtant elles finirent par se lier d'une profonde amitié, aussi fou cela puisse paraître.
Olivia Robin
Contrairement à Katia, Olivia et sonia ce sont tout de suite entendu. Tout comme avec Katia elles sont de véritables amies. La confiance et le respect sont présent. Toute les trois sont ce qu'on pourrait appelé les drôles de dames.
Kanzaki Kono
Il s'agit de la fille adoptive de Matabi. Leur relation est plutôt froide, voir pire que ça, car la jeune fille n'aime pas du tout Sonia. Qui pourtant fait tout pour bien s'entendre avec la demoiselle. Sonia l'aime déjà comme sa propre fille.
Laki Crowley
Laki fut son apprentie durant tout une année. La demoiselle était très attentive et se révéla très forte pour soigner les gens. Sonia adore Laki, toutefois elles ont eu des différends ensemble et Laki lui en veut. Sonia aimerait que tout s'arrange et fait tout pour que ça soit le cas.




Edité par Laki Crowley pour le forum http://pensionnatamagi.frenchboard.com
Copyright © Pensionnat Amagi - Forum - All rights reserved
Toute reproduction, totale ou partielle est strictement interdite.
2010 – 2011




Je t’ouvre mon cœur. Pour toujours, sans limite.
Pas de serrure.




Spoiler:
 


Dernière édition par Laki Crowley le Ven 2 Déc 2011 - 1:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laki Crowley

Eleve ♣ Sortarius
avatar
Eleve ♣ Sortarius
Féminin
Date de naissance : 07/11/1990
Age : 27
Zodiaque : Scorpion
Messages : 984

Feuille de personnage
Carte d'identité:
MessageSujet: Re: Personnels du pensionnat Pré-définis Dim 2 Oct 2011 - 17:59




Lisa Miller

Test rp : Oui [] Non [X]

Âge : 24 ans
Date de naissance : 14 mai 1987
Lieu de Naissance : Londres
Sexe : Féminin
Race : Istari
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Professions : Professeur
Pouvoir : Magie des sorts
Dons : Clairvoyance, discernement spirituelle
Arme : Aucun
Compagnon : Aucun
L'image de base vient de Killer Lady.
Le personnage est Gumi.



Psychologique

Lisa est d'un naturel assez joyeux mais aussi une vraie pile électrique. Elle ne prend pas assez vite conscience de ses actes, ce qui à tendance à la mettre dans les ennuis entre autre. Sinon, Lisa est une fille gentille, l'une de ses plus grandes qualités est sûrement l'écoute car pour écouter malgré qu'elle soit extrêmement bavarde, elle sait écouter les autres.. On peut vraiment ce confier à elle en toute liberté... A part sa joyeuseté permanente.. On pourrait aussi dire qu'elle cumule les bourdes et les gaffes. Elle est d'une très grande franchise.. D'une part, Lisa ne sait pas du tout mentir donc déjà c'est un mauvais point pour les vérités dur à dire ou à avouer à soi-même . Elle peut se retenir bien sûre mais c'est assez dure pour une fille comme elle. C'est malgré tout une grande flemmarde malheureusement. Elle est assez naïve.

Physique

Ses yeux d'un violet clair tirant sur le rose, ils brillent de joie ainsi que de malice. Ses yeux sont imprégné d'un petit quelque chose mais de quoi, une part de mystère. Ses cheveux sont court vert clair, on pourrait dire vert pomme. Elle mesure environ 1m60 pour un petit 45 kg. Son sourire est toujours présent, elle ne le perd jamais quelque soit la situation. Ses hauts sont toujours de couleurs vives et joyeuse ce qui l'a représente très bien, les couleurs joyeuses en question son par exemple du jaune, du blanc.. Et très très peu de noir, car pour Lisa le noir représente la tristesse. Ses bas varie selon le temps qu'il fait, elle aime porter des short, des jupes, des pantalons... Lisa est assez petite si l'on peut se permettre vu la taille moyenne des femmes. Elle a une taille assez fine tel une taille de guêpe, malgré son grand appétit.
Histoire

Sa naissance:

Des cris, des larmes pour avoir au final des rires et des sourires, pourquoi ? Car tout le monde fêtait la naissance des jumeaux Miller, tout le monde, c'est un grand mot. Il n'y avait que deux femmes sans compter la mère des jumeaux, ainsi que deux enfants, filles plus précisément, toujours sans compter les jumeaux. La première femme avait un enfant dans ses bras, l'enfant se nommait Laura, elle avait un an. L'autre femme était aussi accompagné de sa fille, Noémie qui elle était âgée de cinq ans environs. Leur vie était assez bien, ils n'étaient pas riche mais dans une classe moyenne.. enfin ça dépendait de la famille car les Miller étaient une grande famille. Après avoir fêté leur naissance, tout le monde rentra chez soi... Si tout ne s'était pas dérouler aussi mal, en rentrant chez elle. La jeune femme et mère des jumeaux Miller découvrit son mari dans la canapé, tout à fait banal n'est pas ? Oui peut-être si seulement, son corps n'était pas en sang et qu'il ne lui manquait pas sa tête. La mère horrifiée prit la première calèche qui passait par là pour se diriger vers des policiers qui patrouillaient. Elle courait toujours ses bébés dans les bras, des larmes inondaient ses joues roses, elle leur expliqua tant bien que mal la situation, sa voix coupé de sanglots. Les policiers décidèrent de la ramener chez elle en promettant qu'ils retrouveraient cette assassin...

Quatre ans plus tard, changement gros changement..:

Une femme morne, froide et impassible mais aussi malade préparait le déjeuner. Beaucoup de chose avait changer depuis l'assassina de son mari, d'une part les policiers n'avaient jamais retrouvé l'assassin. Elle fut donc obligée d'élever Lisa et Louis seule, la jeune femme cherchait du travail mais elle eut beaucoup de mal à en trouver un . Surtout que ses deux autres sœurs étant absentes lui avait laissée Noémie et Laura. Pas qu'elle n'aimait pas les enfants, mais plusieurs à élevés, c'était dur, vraiment très dur. Les jumeaux, ils avaient bien grandit les petits bouts, ils avaient maintenant cinq, six ans mais ils savaient faire énormément de chose : lire, écrire... Et puis ils étaient vraiment très agile Lisa plus que Louis. Tout était assez triste dans cette maison mais les enfants y mettaient beaucoup de joie. Mais la mère des jumeaux mourut, un coup dur à encaisser surtout pour Louis et Lisa. Car avant d'être une femme froide, c'était avant tout leur mère. Lisa, elle continuait à sourire pour essayer tant bien que mal, de mettre un peu de joie dans cette maison si vide. Puis pour survivre, les enfants étaient obligés de travailler. Laura chantait, Noémie elle était chez un boucher et enfin les jumeaux, eux grâce à leurs agilités et petites tailles, ils volèrent toutes sortes de choses comme de la nourriture et de l'argent. Ce fut longtemps comme ça.. Lisa ne saurait dire combien de temps ça avait duré mais une chose est sûre, c'est que Noémie fut assassinée. Quelques choses qui marqua leurs vies alors que les jumeaux n'avaient que quatorze ans.

Lisa, quatorze ans.. servante et séparation:

Après le meurtre de Noémie chacune essayait tant bien que mal de gagner des sous. Ce fut dur, très dur, peu de temps après ce fut à la mère de Laura qui mourra alors Laura, cette fois-ci chercha un vrai travail qu'elle trouva, elle laissa donc les jumeaux. Les jumeaux se débrouillaient tant bien que mal car à deux pour vivre, payer le loyer, à manger, cela n'était pas du tout évident. Pour deux enfants de quatorze ans ce fut difficile alors de leurs côtés, ils cherchaient du travail. Lisa finit par trouver un petit job de ''servante'' mais malheureusement son frère avait aussi trouver mais pas au même endroit. Les adieux furent déchirant. Ils étaient jumeaux et dieu seul, le savait dans combien de temps ils allaient se revoir. Tout ça avait fait énormément de mal à Lisa mais qui continuait de sourire, parce que c'est la vie et qu'il vaut mieux sourire que pleurer.

Une vie lasse et terne mais qui a quelque peu d'intérêt:

Lisa avait était embaucher par un assez beau garçon. Lisa était heureuse, non pas de travailler mais plutôt d'avoir un toit, elle méprisait les bourgeois. Mais son maître Aaron était merveilleux, elle l'adorait même si elle ne le connaissait pas d'ailleurs s'attacher trop vite aux autres était l'un de ses problèmes. La blonde adorait sa vie si seulement, si seulement il y avait Louis mais bon elle espérait un jour le revoir. Elle tomba amoureuse. Elle était réellement amoureuse. D'un autre garçon, il avait un prénom assez bizarre Zero mais tout le monde l'appelait Lelouch. Il était le meilleur ami de Aaron. Discrètement mais sûrement, Lisa essayait de se rapprocher de lui. Sans se douter que Aaron l'aimait. Sans le savoir un triangle amoureux c'était créé.

Confrérie, meurtre, assassin et au revoir:

Lisa, un jour de travaille aperçut Lelouch entrain de lire un livre. Comme d'habitude sauf que là, il n'y avait pas Aaron, bizarre. En effet, puis ça voulait dire que Lelouch était seul dans la maison de Aaron. Lisa restait perplexe, c'était assez bizarre.. PAN! Lisa se retourna vit dans le coin une arme. Lisa crut que sur le coup elle allait pleurer mais non, elle n'y fit rien et se précipita sur Lelouch, elle le secoua avec toute la délicatesse qu'elle avait mais rien n'y fait. Lelouch la regarda avec son habituel petit sourire et ferma ses yeux à tout jamais. Lisa se releva pour chercher Aaron, mais elle ne le trouva pas. Après avoir chercher dans toute les pièces, elle alla dans la pièce ''secrète'' une pièce que seul Lisa et Lelouch avec Aaron connaissaient. Elle vit un siège rouge de dos, une arme sur le bureau. Lisa se retient de justesse de crier.

-Aaron?

Rien, aucune réponse. Lisa baissa la tête tristement, elle le savait sans vraiment le savoir car jamais elle n'aurait deviner que son maître puisse faire ça. Lui de caractère joyeux, gentil et bien sûre qui se fichait des classes sociales. Il se retourna vers Lisa et fit un petit signe de tête, pour cette fois Lisa laissa couler quelques larmes et partie dehors. Elle leva les bras. Tiens, il neigeait...

Nouveau départ dans une nouvelle vie:

Changer de vie, oublier son passé, tout. Plusieurs années, siècles on ne sait combien mais Lisa resta dans un endroit avec un magicien qu'il l'avait recueillie mais elle ne sortait jamais sauf devant car si elle sortait elle savait qu'elle reprendrait tout enfin qu'elle vieillirait, car la maison était protégée par une sorte d'aura et donc le cours du temps n'avait aucune influence sur la maison. Mais elle voulait reprendre une vie normal, mais quelque chose gâchait tout...

Malédiction.

Cette chose était une malédiction. Cette malédiction, c'était que Lisa était emprisonnée dans un corps de gamine d'environs vingt et un ans... Oh et même si elle était maudite son caractère ne changeait pas, ni sa taille. Elle gardait tout de son physique d'ange et de son caractère enfantin.
Une école, il fallait réellement qu'elle trouve une solution même si cela lui plaisait de rester dans ce corps, c'est ainsi que Lisa intégra une école populaire pour essayer de trouver un remède... Alors elle se détourna sur une école oui ou plutôt un pensionnat. Pas n'importe lequel qui n'accepte pas n'importe qui, qui accepte les gens comme elle, il s'agit du pensionnat Amagi...





Edité par Laki Crowley pour le forum http://pensionnatamagi.frenchboard.com
Copyright © Pensionnat Amagi - Forum - All rights reserved
Toute reproduction, totale ou partielle est strictement interdite.
2010 – 2011




Je t’ouvre mon cœur. Pour toujours, sans limite.
Pas de serrure.




Spoiler:
 


Dernière édition par Laki Crowley le Ven 2 Déc 2011 - 1:06, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laki Crowley

Eleve ♣ Sortarius
avatar
Eleve ♣ Sortarius
Féminin
Date de naissance : 07/11/1990
Age : 27
Zodiaque : Scorpion
Messages : 984

Feuille de personnage
Carte d'identité:
MessageSujet: Re: Personnels du pensionnat Pré-définis Dim 2 Oct 2011 - 20:23




Jane Parker

Test rp : Oui [] Non [X]

Âge : 34 ans
Date de naissance : 20 Décembre 1977
Lieu de Naissance : Chicago
Sexe : Féminin
Race : Sortarius
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Professions : Professeur
Pouvoir : Feu
Dons : Immatérialité
Arme : Deux 44 magnum
Compagnon : Un berger allemand du nom de Tony
L'image de base vient de l'auteur Aoin.


Psychologique

Jane est une fille douce mais très énergique, une vrai pile électrique. C'est pour ça qu'elle fait tout le temps en footing le matin avec son chien. Tony est son plus fidèle ami qui l'accompagne partout où elle va. Jane est une personne beaucoup trop gentille, même naïve, elle se fait facilement avoir malheureusement pour elle. Toutefois elle fait preuve d'une compétitivité à toute épreuve. Elle a le cœur sur la main, toujours prête à aider, mais malheureusement comme mentionné plus haut sa naïveté lui joua des tours et les gens se jouèrent d'elle.

Physique

Elle a de long cheveux bruns qui lui arrive un peu en dessous des épaules. Ses yeux sont bleus, ses yeux sont rassurant et remplir d'une grande gentillesse. Elle mesure 1m78 pour 62 kg, elle a des formes qu'elle entretien en faisant beaucoup de sport. Elle possède un tatouage sur la cheville droite, c'est une petite couronne. Quant à son style vestimentaire il est au gout du jour, c'est une fille très à la mode. Même si elle a ses tenus favorites qu'elle a déjà depuis plus de deux ans. C'est une fille qui reste assez matérialiste. Que ce soit des vêtements ou tout simplement un bouton pour pousser les choses à l’extrême.
Histoire

~ Je vais vous raconter son histoire mais pour cela il faut revenir bien avant sa naissance. Il faut parler de ses grands parents pour tout comprendre. ~


~ Année 1952 ~

Un jeune homme du nom de Clyde, travaillait d'arrache pied. Il était issu d'une très modeste famille, il devait travailler pour aider sa mère. Il avait la particularité d'être un démon de Démnia. Mais sa famille avait fuit le royaume pour aller sur Terre en espérant ne pas être traqué.
Sur Terre ou plus exactement en Amérique du Nord, aux États-Unis. Il s'était fait embaucher pas une famille de riche bourgeois. Tout l'argent qu'il gagnait et mettait de côté disparut avec sa famille. Sa famille l'avait dépouillait de tout son argent. Sa famille était connu pour sa trahison et sa traitrise, Clyde pensait que c'était faux. Mais sa propre mère s'est servit de lui pour gagner de l'argent.
La famille pour laquelle il travaillait, s'était rendu compte que Clyde n'était pu le même qu'au début de son emplois. Cela les inquiétaient car ils n'avaient jamais trouver un majordome de confiance comme lui. Ils le questionnèrent, Clyde craqua sous la pression et dévoila tout ce qu'il avait vécu, même qu'il était un démon. La famille fut choqué d'apprendre ce qui lui était arrivé mais en aucun cas choqué pour sa race. Pourquoi se demandait-il à ce moment. Tout simplement parce qu'eux aussi sont comme lui, quel pur hasard de quitter Démnia en se disant qu'il ne verra jamais plus de personne comme lui. Mais finalement il trouva un famille très bien qui était comme lui. La famille lui proposa de faire des heures en plus comme ça il pourra bénéficier d'une des nombreuses chambres de bonnes. Et c'était de belle chambre de 14 mètres carré, ces chambres se trouvait dans un ancienne grange prévu pour cet effet. Il y avait deux salles d'eau communes. Pour lui s'était la belle vie. Enfin une nouvelle vie où il pouvait oublier sa monstrueuse famille

~ Année 1954 ~

Clyde est toujours au service de la famille Noringthon. Il devait organiser une soirée avec l'aide des employées en l'honneur de la nouvelle entreprise qu'avait pu acquérir l'homme de la famille. Lors de cette soirée de nombreux et richissimes convive étaient invités. Pour son plus grand bonheur les personnes invités étaient plus ou moins comme lui, beaucoup de démons, démones et sorciers. Il était au service et tourné dans la grande salle de réception. Quand il la vue elle cette magnifique demoiselle vêtu d'un robe couleur ivoire digne d'une princesse. Elle devait avoir le même âge que lui. Il se dirigea vers elle avec son plateau et lui proposa du champagne. Cette dernière le salua et accepta avec un sourire très poli. Il su bien plus tard qu'elle s'appelait Rose, un prénom qui lui collait parfaitement à la peau.

Durant cette soirée il n'avait pas pu décrocher son regard de cette charmante Rose. Par la suite cette charmante Rose venait de plus en plus souvent des les Noringthon. Il aimerait bien savoir pourquoi, et il ne mit pas longtemps à le découvrir. Un jour où elle assistait à sa leçon de piano. Lors de la pause Clyde alla la voir et lui déclara qu'il la trouvait belle et très charmante. Il fut content de savoir que c'était réciproque, c'était pour ça qu'elle venait aussi souvent c'était pour le voir.

~ Année 1955 ~

Une année s'est écoulé et nos jeunes gens vivent leur amour en secret. Clyde avait pour projet de partir pour vivre à Paris. Il avait placé beaucoup d'argent de côté. Lui et Rose avait pour projet de se marier à Paris. Seule la famille Noringthon était au courant pour leur amour. Mais les parents de Rose ne savaient rien car ils refuseraient catégoriquement que leur fille soit avec un sous homme. C'est comme ça que Clyde était pour eux. Clyde et Rose avaient prévu de partir ensemble pour Paris. Elle en avait marre de ses parents, elle ne désirait plus vivre avec eux. Elle voulait vivre au grand jour avec Clyde sans avoir à se cacher. Ils avaient plus ou moins échafaudé un plan, Clyde avait mis beaucoup d'argent de côté, la famille pour qui il travaillait lui avait conseillé d'épargner pour gagner encore plus. Ce qu'il fit, pour lui avoir le plus d'argent était le mieux. Il avait pu acheter ces fameux billets pour Paris.

Ils devaient se retrouver dans le grand parc de leur ville vers minuit. Rose avait également une surprise pour lui, elle ne s'attendait pas vraiment à partir pour Paris tout de suite. Mais elle était impatiente de pouvoir le rejoindre, pour lui annoncer cette fameuse nouvelle. Elle l'attendit pendant plus d'une heure, il ne vint jamais. Elle alla demander aux Noringthon des nouvelles de Clyde, mais eux également ne le voyaient plus et se faisait du soucis. Les jours passèrent les uns après les autres, elle ne sut jamais ce qui lui était vraiment arrivé. La merveilleuse nouvelle qu'elle voulait annoncer à Clyde était qu'elle était enceinte. Mais hélas elle devait se contraindre à annoncer la nouvelle à ses parents. Qui le prirent très mal particulièrement sont père qui la chassa de la maison. Sa mère elle ne lui en voulait pas du tout car elle avait été contrainte d'épouser son mari alors qu'elle ne l'aimait pas. Enfin encore une longue histoire de famille que je ne vous raconterais pas ici, sinon cela serait encore trop long. Sa mère l'aidait comme elle pouvait, puis 8 mois s'écoulèrent et Rose accoucha d'une petite fille du nom de Julia.

~ Année 1977 ~

Vingt et un ans se sont écoulés Julia est devenu une jeune femme. Elle a également trouvé l'amour, mais elle n'a pas vécu le même soucis que sa mère. Elle eut également une petite fille. Elle l'appela Jane. Mais hélas la pauvre Jane vécut un drame inguérissable. Vers ses quatre ans, ses parents eurent un accident de voiture mortel pour eux deux. La pauvre se trouvait orpheline, mais Rose étant toujours de ce monde, prit la décision de l'élever. Jane était heureuse malgré la disparition de ses parents, mais elle avait une grand mère qui lui donnait tout l'amour qu'elle pouvait recevoir. Jane avait beaucoup d'ambition et elle souhaitait suivre des études de médecines comme l'avais fait son père. Mais malheureusement sa grand mère n'avait pas les moyens nécessaire pour ça.

~Année 1994 ~

Jane travail énormément, pour aider sa grand mère, mais également pour son activité secrète. Et oui Jane fait appel à un détective privée pour l'aider à rechercher son grand père. Elle cachait son activité à sa grand mère pour ne pas la décevoir, car elle était persuadé que son argent servait pour autre chose comme pour se nourrir par exemple. Ce que voulait Jane plus que tout c'est que sa grand mère soit heureuse. Elle fit des recherches pendant plus de deux ans, elle découvrit plusieurs pistes, mais toutes n'étaient pas exploitable. Toute fois une enquête fut ouverte grâce aux éléments qu'elle avait rassemblé avec l'aide du détective. Elle faisait ses études, travaillait, et contribuait à l'enquête. Cette histoire comptait beaucoup pour elle, c'était important car elle se doutait qu'une raison se cachait derrière le fait que son grand père n'est pas rejoins sa grand mère.

Pour elle on ne peut pas disparaître du jour au lendemain, alors qu'il y a des projets de voyage et de mariage. On finit par lui demandé de ne plus contribuer à l'enquête car les agents de police qui travaillaient dessus, ne voulait pas qu'elle soit en danger de quoi que se soit. Une chose est sûr c'est que grâce à elle et ses recherches, les enquêteurs trouvèrent pleins de choses très intéressante sur son grand père. Mais elle n'était au courant de rien pour le moment.

~ Année 1996 ~

Pendant deux ans l'enquête continua d'avancer, on pouvait dire qu'elle avançait à grand pas. Ce n'était pas la priorité de la police, mais n'ayant pas de grosse affaire pour le moment, ils mirent deux des meilleurs inspecteurs sur l'enquête. Et finalement l'enquête porta ses fruits, Jane eut un coup de téléphone venant de l'un de ces deux inspecteurs. Ils avaient réussit à trouver les réponses aux questions de Jane. Jane emmena sa grand mère avec elle, bien évidemment Rose ne se doutait de rien. Car Jane avait caché à sa grand mère ce qu'elle faisait à ses heures perdus.
Quand elles arrivèrent à l'hôtel de police, elles eurent un accueil un peu spécial. Comment expliquer spéciale, tout le monde regardaient les deux femmes avec empathie, un sourire aux lèvres. Mais qui semblait cacher une certaine tristesse. Pour Jane c'était le grand jour des révélations, mais c'était une réelle surprise pour Rose. Elles apprirent que Clyde avait été assassiné par un homme qui en voulait à sa collection de pièce. De simple pièce ? Non pas de simple pièces banales, il s'agissait de pièces vieille de plus de 1000 ans, en clair une vrai petite fortune. Il avait réussit à obtenir des billets d'avion pour Paris. L'enquête avait permit de retrouver le corps de Clyde dans un très vieux terrain vague aujourd'hui remplacé par un jardin public.
Le corps de Clyde avait été retrouvé dans un linge blanc, avec certaines affaires personnel. Les deux billets d'avion quasiment effacé et certaines pièces. Rose était heureuse, pourquoi ? Parce que l'homme qu'elle a toujours aimé, voulait vraiment l'épouser et partir avec elle pour Paris. Elle avait cru qu'il était partit s'en même se donner la peine de lui dire en revoir. Rose se sentait libéré d'un lourd fardeau qu'elle avait toujours porté avec elle. Jane était heureuse de voir sa grand mère enfin libéré de cette prison invisible. Rose voulait vendre les pièces pour payer les études que convoitait Jane. Mais Jane refusait finalement de faire les études qu'elle souhaitait. Elle préféra suivre des études dans l'éducation ainsi elle pourrait travailler pour financer ses prorpes études. Puis ainsi elle pourrait rester avec sa grand mère. Même si elle avait très envie de devenir détective privée, elle préféra des études lui permettant d'être proche des gens et ainsi les aider même si ce n'était pas vraiment la même aide.

~ Année 2003 ~

Jane a parfaitement réussit à passer les concours d'enseignement. Quand à ses pouvoirs nous en avons peu parlé, elle les avait découvert très jeune. Mais vivant avec des êtres humains normaux, elle ne devait pas s'en servir. Elle en apprit plus lorsqu'elle demanda à Rose, cette dernière lui avoua sa véritable identité, elle faisait partie des élémentalistes. Elle lui avoua qu'une ville existait pour les gens comme eux. Jane fit des recherches et trouva la ville en question, Shandora.
Elle avait contacté l'hôtel de police de Shandora. Elle trouva un poste d'enseignante dans le pensionnat et se voyait déjà aider les jeunes gens pour leur apprentissage au corps à corps. Aujourd'hui sa grand mère Rose habite également à Shandora car elle ne souhaite pas vivre trop loin de sa petite fille. Quand à Jane, elle est ravi de vivre dans une petite ville paisible.





Edité par Laki Crowley pour le forum http://pensionnatamagi.frenchboard.com
Copyright © Pensionnat Amagi - Forum - All rights reserved
Toute reproduction, totale ou partielle est strictement interdite.
2010 – 2011




Je t’ouvre mon cœur. Pour toujours, sans limite.
Pas de serrure.




Spoiler:
 


Dernière édition par Laki Crowley le Ven 2 Déc 2011 - 20:23, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laki Crowley

Eleve ♣ Sortarius
avatar
Eleve ♣ Sortarius
Féminin
Date de naissance : 07/11/1990
Age : 27
Zodiaque : Scorpion
Messages : 984

Feuille de personnage
Carte d'identité:
MessageSujet: Re: Personnels du pensionnat Pré-définis Mar 11 Oct 2011 - 12:46




Sébastian Willow

Test rp : Oui [] Non [X]

Âge : 31 ans
Date de naissance : 1979
Lieu de Naissance : Paris
Sexe : Masculin
Race : Astrae, Trôphins
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Professions : Professeur
Pouvoir : Manipule l’acier
Dons : Rêves de prémonition
Arme : Sa lumina est une épée du nom de Platina
Compagnon : Aucun
L'image de base viens de l’auteur Sakimichan.


Psychologique

Il est de nature agressif avec ceux qui ne cessent de rabaisser les autres. Il adore aider les gens, mais ne supporte plus d'être mis sur un piédestal. Il espère toujours que les gens le regarderont comme il est et non pour ses exploits. Le parfait Samaritain en gros. Il est très objectif et n'hésite pas à tout faire pour réussir ce qu'il souhaite. Son point fort est son intelligence. Mais il a un autre soucis c’est qu’il s’emporte très vite, il n’aime pas qu’on l’agace ou qu’on le cherche.

Physique

Sébastian est assez grand il mesure 1m85 et pèse 73kilos, sous ses vêtements se cache un corps bien musclés, un corps bien entretenu. Il est très agile, il la travail grâce à plusieurs exercices qu'il effectue le matin. Pour ses vêtements il porte généralement des costumes, dans son emploi il se doit d'être bien habillé. Mais il lui arrive de s'habiller décontracte le week end où lors de sortis en famille. Il a un tatouage sur l'omoplate gauche, il représente le yang. Ses cheveux sont brun et mi long.
Histoire

Au tout début :

La famille Willow noble famille au revenu modeste, une petite famille normale de nos jours. Dans une époque ennuyeuse, et oui fallait l'avouer de nos jours il n'y a pas beaucoup d'actions. Sauf les petits gangs de cités qui ne sont bon qu'à faire peur. Et oui car la famille Willow vit dans une modeste demeure de Paris. Les parents Willow ont hérité d'une maison familiale au décès d'un grand-père. Enfin ca ne nous intéresse pas pour le moment. Famille Willow, nom plutôt étrange, pour une famille étrange, et oui car ce ne sont pas des gens normaux. Et oui il s'agissait de petits anges, petit c'est juste une façon de parler vous l'aurez bien compris. Bon retournons à nos moutons.

La famille Willow composé de deux parents un père prénommé Alex et une mère prénommé Alicia. Un couple heureux qui eurent la chance d'avoir deux enfants, un magnifique garçon appelé Sébastian et une merveille jeune fille appelée Sélène. Mais ici je vais vous parler de Sébastian. Un fils prodige en qui la famille placée de gros espoirs. Sébastian ne comprenait pas l'engouement de ses parents à son sujet. Au contraire c'était très étrange pour lui. Il était normal, un petit garçon qui va à l'école pour apprendre à lire et à écrire. Il n'avait que 5 ans et ne comprenait encore pas grand-chose à la vie. Je suis sûr qu'à son âge vous étiez pareil. Un petit garçon très intelligent mais qui évité de se faire remarquer.

Sébastian grandit et devint comme qui dirait l'homme de la maison. Son père avait gagné beaucoup d'argent à la bourse, il avait su y jouer. Et avait finit par racheter une entreprise en Chine et comptait sur Sébastian pour s'occuper de la maison en tant qu'homme. Enfin une question de droit et devoir chez l'homme de la maison. Sébastian dû continuer son enfance en compagnie de sa sœur et de sa mère. Son père ne revenait qu'une fois par mois et que durant un cour week end. Ce qui était peu pour tout le monde, qui n'aimerait pas passer un peu plus de temps avec son époux ou son père. C'est une réaction purement humaine et normal, même si tout le monde n'est pas normal. Sébastian dû apprendre à grandir sans son père pour l'épauler et pour lui apprendre à devenir un homme.

L'adolescence de Sébastian :


Sébastian a 16 ans, dans un très bon lycée parisien. Le premier de sa classe, un très bon élève, un exemple pour tous. Ce qui l'énervait dans le fond. Il ne voulait pas être un exemple, ou être encore le centre du monde, il ne supporte pas en tout cas d'être le centre de son lycée. Car c'est ce qu'il est devenu, tout le monde l'admire pour ses exploits multiples en cours et aux différents clubs auxquels il fait partit. Tout lui réussissait mais c'était fatiguant pour lui. Un soir différent des autres, il alla se cacher dans sa chambre car aujourd'hui il avait découvert des choses étranges à son sujet. Il pouvait matérialiser l'acier, il avait réussit à faire changer de forme son bracelet en cour on ne sait comment. Il était décontenancé et ne comprenait pas ce qui lui arrivé. Il fit des recherches dans la maison en espérant trouver quelque chose. Mais rien, rien, rien, il ne trouva rien. Cela l'agacé au plus haut point et ne savait pas quoi et où chercher.

Il finit par appeler son père toujours à l'abri des regards indiscrets. Son père lui dévoila leur nature à lui et ses parents. Pour lui ce n'était pas un choc bien au contraire il comprend mieux dorénavant ses rêves prémonitoires. Cela lui faisait peur dans un sens mais au final il se doutait de cette éventualité. Après avoir sut sa véritable nature. Il demanda à son père de lui faire suivre des cours dans le pensionnat Amagi. Son père ne s'y opposa pas le moins du monde, bien au contraire.

Le reste de sa vie :


Sébastian a été le meilleurs de sa promotion à Amagi. Il avait continué sa vie à Shandora, il ne souhaitait pas retourner à Paris. Puis dans le fond il s'en voulait car Sélène n'avait pas eu droit aux-mêmes avantages que lui. Il avait toujours tout eu mais elle non. C'est pour ça qu'il voulait rester à Shandora pour laisser une chance à Sélène d'avoir droit à tout l'amour que lui aussi avait eu droit. Sébastian n'était pas mécontent de sa vie à Shandora, car il n'avait plus à supporter ses parents. Puis la vie lui réussit. Il gagna très vite de l'argent et opta par la suite pour un poste dans le pensionnat. Ainsi il pourrait se rendre très utile pour les élèves.

Liens

Sélène Willow
Il s'agit de sa sœur. Sœur qu'il aime plus que tout et qu'il admire. Il la trouve parfaite même si il ne sait rien du passé de sa sœur, étant donné qu'il partit très tôt de la maison. Il ferait tout pour la protéger, car il n'a pas pu le faire par le passé et il le regrette.
Viktor Valford
Il le déteste il n'a aucune confiance en ce type. Il connait bien son manège avec les femmes et n'apprécie pas du tout qu'il soit proche de sa soeur. Même si il ne s'est jamais rien passé entre lui et sa soeur. Il le trouve très désagréable, malhonnête et irrespectueux. Autrement dit il ne peut pas le voir en peinture.



Edité par Laki Crowley pour le forum http://pensionnatamagi.frenchboard.com
Copyright © Pensionnat Amagi - Forum - All rights reserved
Toute reproduction, totale ou partielle est strictement interdite.
2010 - 2011




Je t’ouvre mon cœur. Pour toujours, sans limite.
Pas de serrure.




Spoiler:
 


Dernière édition par Laki Crowley le Ven 2 Déc 2011 - 1:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laki Crowley

Eleve ♣ Sortarius
avatar
Eleve ♣ Sortarius
Féminin
Date de naissance : 07/11/1990
Age : 27
Zodiaque : Scorpion
Messages : 984

Feuille de personnage
Carte d'identité:
MessageSujet: Re: Personnels du pensionnat Pré-définis Mar 11 Oct 2011 - 15:48




Sélène Willow

Test rp : Oui [] Non [X]

Âge : 26 ans
Date de naissance : 9 juin 1985
Lieu de Naissance : Paris
Sexe : Féminin
Race : Astrae, Chérubins
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Professions : Professeur
Pouvoir : Lilialité
Dons : Manipulation spirituelle
Arme : Un bracelet de force qui dissimule une dague sous ses vêtements.
Compagnon : Un petit renard argenté appelé Willy
L'image de base viens de l’auteur Sakimichan.


Psychologique

Sélène est une femme que l’on peut qualifié de douce et gentille. Mais elle a tout de même du caractère, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, ou plutôt plus marcher sur les pieds depuis qu’elle a prit conscience qu’elle ne devait pas se laisser faire par ses parents qui ne faisaient que la rabaisser. Elle est devenue une forte tête et ne se laisse jamais abattre. Elle est très méticuleuse et fait attention aux moindres détailles elle aime la perfection même si elle n’existe pas. Pour elle on peut s’en rapprocher c’est pour ça qu’elle fait très attention à chaque détails. Dans le travail elle est très bien organisée et fait un travail exemplaire c’est aussi pour ça que tout le monde souhaiterait l’avoir comme professeur. D’une part parce qu’elle est doté d’une très grande intelligence mais pas seulement car elle possède aussi une très grande culture qui lui vaut l’admiration de son employeur et de ses collègues.

Physique

Sélène mesure environ 1m70 pour 55 kilos. C’est un petit poids certes mais son petit corps est une puissance meurtrière à lui tout seul. Sélène a toujours pratiquer du sport et a ainsi un corps musclé mais également bien formé. Elle a une fine taille et des rondeurs très bien proportionné même si elle a une poitrine un peu plus grosse que la normale. Sur son omoplate droite est tatoué le signe du yin. Ses cheveux sont de couleur brune et long qu’elle attache généralement en chignon. Elle possède de très beau yeux bleu aussi intense que le bleu de l’océan. Elle s’habille toujours très bien et est toujours à la mode.
Histoire

Je vais vous raconter l’histoire de Sélène, je ne suis qu’une simple nourrice mais j’ai pu assister de près à tout ce qui s’est passé. Mais pour cela il faut que je remonte neuf mois avant sa naissance pour que vous compreniez pourquoi elle n’était en aucun cas désirée.

Un nouveau né non désiré :

Cela remonte neuf mois avant la naissance de Sélène, après une soirée en l'honneur de Sébastian comme toujours. C'était au mois d'octobre, c'était une soirée spéciale pour la famille Willow car tout d'abord Sébastian avait réussi ses examens d'entrée dans une école prestigieuse pour petit cerveau, car il avait 5 ans le petiot. Mais aussi parce que l'homme de la maison avait réussi à faire de son entreprise une entreprise très prisé. Bien évidemment tous les amis de la famille avaient été invités pour fêter ces deux merveilleux évènements. Vous vous demandez certainement pourquoi j'insiste sur le fait que c'est merveilleux. Tout simplement pour que vous compreniez que pour cette famille il n'y avait que leur fils qui comptait, qu'il n'y avait que lui de bien et j'en passe des meilleurs. Mais lors de ce genre de soirée tout le monde en profite pour boire et s'amuser. Et bien évidemment Alex et Alicia en profitèrent quand tout le monde fus parti pour consommer une folle nuit d'amour.

Une semaine passa, puis une autre et encore une autre. Les anges avaient la particularité de savoir quand ils étaient enceints enfin pour les femmes bien sûr. Alicia se doutait de quelque chose mais elle ne voulait rien dévoiler pour le moment car elle n'était en aucun cas sur à 100%. Puis Alicia se décida à faire un soit disant test de grossesse, et là elle eut sa réponse. Elle était bel et bien enceinte, on aurait pu croire qu'elle serait heureuse à l'idée d'avoir cet enfant mais non ce n'était pas le cas. Pourquoi je ne le sus pas tout de suite, mais cela ne m'a pas empêché de mener mon enquête. Vous vous demandez pourquoi je faisais tout ça ? Tout simplement parce que Sébastian se posait des questions et que j'étais devenu sa confidente. Il m'avait confié son angoisse envers les réactions abusées de ses parents. Il ne les supportait plus, il voulait vivre une vie normale sans avoir à être toujours mis sur un piédestal.

Il faut savoir que chez les anges c'est un sacrilège de tuer ses enfants et c'est encore pire quand vous êtes enceinte et que vous voulez avorté. Je vous passe les détails, mais Alex et Alicia ne voulait en aucun cas ce bébé. Ils ne pouvaient se résoudre à l'abandonné car plusieurs personnes avaient fini par découvrir le fabuleux secret. Ils n'avaient donc pas d'autres choix que de garder cet enfant plus qu'indésirable.

La prison dorée :

Huit ans se sont écoulés depuis la naissance du bébé. Il s'agissait d'une fille et ils l'appelèrent Sélène. Il avait prit un nom au hasard, histoire d'être tranquille pour la suite. Sélène était rejeté de tout le monde, à croire qu'elle était maudite. Mais moi j'étais devenu la seule personne qui s'occupait d'elle. Je le faisais avec plaisir car c'était une enfant adorable qui ne demandait que de l'amour, rien de plus. Ses parents ont toujours fait en sorte qu'elle ne s'approche pas de Sébastian. Et quand elle enfreignait le règlement elle était privée de nourriture et devait dormir dans le grenier plus que douteux. De véritables monstres avec elle, mais moi je ne la quittais jamais. Après tout je n'apparaissais qu'à elle et son frère. Je suis morte il y a maintenant 18 ans. J'étais au service de cette famille, mais ma mort ne fut pas marquée dans les annales.

Pour en revenir à la petite Sélène, je lui apportais de la nourriture en cachette et je finis même par l'aider à faire de ce grenier sa chambre. Ses parents ne voyaient pas ce qu'elle pouvait bien leur apporter, alors que Sébastian était doué pour tout. C'est même elle qui découvrit la première leur véritable nature. Elle aimait en parler avec son frère, même si elle ne disait jamais ce qu'elle savait. Sébastian allait la voir en cachette, car il aimait sa soeur plus que tout, il haïssait ses parents. Il ne comprenait pas pourquoi elle devait vivre un tel enfer. Elle était bel et bien en prison. Malheureusement pour elle, son frère partit pour le pensionnat très jeune. Lorsqu'elle fut séparée de lui tout s'écroula autour d'elle. Je ne pouvais pas tout lui apporter, mais en tout cas je lui offrirais une porte de sortie.

La petite maison dans la prairie :

Sélène avait treize ans, et mon objectif était de la sortir de là. Pour cela je contactais une amie de toujours, une istari. Elle vivait en Angleterre, ce fut un choque pou elle de me voir débarquer chez elle et morte qui plus est. Mais lorsque je lui parlais de l'histoire de la petite Sélène elle se porta volontaire. Malgré tout Sélène aller à l'école mais pas dans la même que son frère sinon se serait un sacrilège je vous le rappelle. Mais ce jour là, Sélène n'alla pas à l'école, elle s'était enfui en ma compagnie avec un sac à dos. Qui comporte seulement ses biens qui comptent pour elle. Mon amie nous attendait quatre rues plus loin de l'école de Sélène. Elle fut heureuse d'arriver chez Margaret, cette dernière s'occupa d'elle. D'ailleurs, les parents de Sélène ne se rendirent compte de sa disparition qu'une semaine plus tard. Pour vous montrez de nouveau à quel point elle était insignifiante.

Margaret contacta sa famille pour les prévenir, au lieu de ça ils étaient ravi et proposa de verser de l'argent du moment qu'elle restait loin d'eux. Margaret accepta et une partie de l'argent qu'elle touchait, elle le mit sur un compte pour Sélène. Elle resta deux ans avec Margaret, car elle voulait vraiment retrouver son frère et suivre une formation magique. Surtout qu'elle n'était pas du tout comme lui. Car lui était un trôphin et elle une chérubin. Elle ne comprit pas pourquoi, soit disant cela sauté une génération. Mais en tout cas, elle apprit vite à maitriser son pouvoir même si ce n'était pas toujours simple. Grâce au pensionnat elle apprit même à gérer son don. Et pendant ses vacances elle retournait voir Margaret ainsi que moi par la même occasion. Toute son histoire forgea son caractère, et elle fut très heureure de retrouver son frère. Leur lien n'avait jamais été brisé, et ils se sont toujours bien entendu. Mais elle était vraiment heureuse, elle avait finit par oublier ses parents pas sa rancœur, ni sa colère. Mais elle avait fait un bond en avant.

Ses parents eux ont décidé de prendre des nouvelles de cette dernière surtout quand ils ont apprit son pouvoir. Mais elle ne pouvait pas les supporter, et décida de les rayer de sa vie. Elle vivait dès a présent à Shandora et travaillait dans le pensionnat, elle trouva un poste qui lui convenait tout à fait.

Liens

Sébastian Willow
Son grand et unique frère, tout comme lui elle l'aime énormément. Même si elle lui en a voulut le jour où il est partit. Il était le seul membre de sa famille qu'elle aimait sincèrement et s'était réciproque. C'était ce qui lui permettait de tenir. Elle n'a jamais confié son passé à son frère de peur qu'il ne s'en veuille.
Viktor Valford
Viktor est le premier homme qu'elle a croisait au pensionnat. Et il la prit sous son aile, lui qui aime draguer les femmes. Mais si il se comporte aussi bien avec elle c'est que lui aussi a été brisé par le passé et qu'elle le comprend très bien. Leur amitié dérange beaucoup son frère, mais elle ne la brisera pour rien au monde. C'est son véritable premier ami masculin.



Edité par Laki Crowley pour le forum http://pensionnatamagi.frenchboard.com
Copyright © Pensionnat Amagi - Forum - All rights reserved
Toute reproduction, totale ou partielle est strictement interdite.
2010 - 2011





Je t’ouvre mon cœur. Pour toujours, sans limite.
Pas de serrure.




Spoiler:
 


Dernière édition par Laki Crowley le Ven 2 Déc 2011 - 1:08, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laki Crowley

Eleve ♣ Sortarius
avatar
Eleve ♣ Sortarius
Féminin
Date de naissance : 07/11/1990
Age : 27
Zodiaque : Scorpion
Messages : 984

Feuille de personnage
Carte d'identité:
MessageSujet: Re: Personnels du pensionnat Pré-définis Mar 18 Oct 2011 - 20:17




Viktor Valford

Test rp : Oui [] Non [X]

Âge : Il a 96 ans mais en parait 30.
Date de naissance : 3 mars 1915
Lieu de Naissance : Démnia dans le monde crépusculaire
Sexe : Masculin
Race : Tenebrae Loup-Garou
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Professions : Professeur
Pouvoir : Loup-garou
Dons : Relais énergique
Arme : Une large épée
Compagnon : Aucun
L'image de base vient de One Piece. Le personnage est Sir Crocodile.


Psychologique

Viktor est un homme charmeur, il adore séduire les femmes. Il aime se donner des défis, un nombre de femmes à courtiser dans une soirée par exemple. Malgré la grande cicatrice qui trône sur son visage il a du succès. Il arrive bien évidemment que d’autres femmes soient réfractaires. Outre son côté charmeur c’est quelqu’un de très égoïste. Il l’est devenu en grandissant dans cet orphelinat. C’est en partit à cause de cette époque qu’il est devenu agressif et avec la mort de son père ca ne s’est pas arrangé. C’est quelqu’un de très cultivé, il adore lire et écouter de la musique, classique principalement. Apparemment c’est la seule musique qui peut le détendre ou le calmer quand il est furieux. Il n’est pas radin mais c’est quelqu’un qui fait très attention à l’argent. Il connait sa valeur et ne tient pas à tout gaspiller dans des projets complètement saugrenus qui ne servent à rien. C’est un homme très combattif qui ne baisse jamais les bras. Mais c’est un mauvais perdant, il a vraiment une sainte horreur de perdre. D’ailleurs un soir où il joua au poker il s’était fait complètement plumé. Mais le gagnant le narguait trop, on retrouva son corps au petit matin complètement éventré. Il lui arrive d’être gentil mais seulement avec les personnes en qui il a confiance. Et il lui faut beaucoup de temps pour avoir confiance en une personne.

Physique

Viktor mesure à peu près 1m85 pour 80 kilo de muscle. Ce n’est pas parce que c’est un professeur qu’il doit se laisser aller. Son père fit en sorte qu’il prenne l’habitude de suivre une alimentation saine mais aussi un entrainement quotidien. C’est ainsi qu’il construisit son corps d’athlète. Lorsque qu’il se transforme en loup-garou ce dernier peut atteindre les 2m30, droit sur ses pattes arrières. Il a une démarche très étrange pour ainsi dire, quand on le voit marcher on a vraiment l’impression qu’il flotte comme si ce mouvoir ne lui nécessité pas le moindre effort. Sur son visage trône une grande cicatrice, celle-ci reste jusqu’à présent mystérieuse car il ne tient pas à en parler. Quant à ses yeux ils sont d’une couleur marron tirant sur le jaune. Son regard est très envoutant, c’est ce qui le rend si particulier. Ses cheveux sont bruns et court qu’il met en arrière, il est toujours bien coiffé. Pour ses vêtements, il aime porter des tenus qui le mette à son avantage même si il achète des vêtements assez ample. Car bon il ne prend pas toujours la peine de se déshabiller lorsqu’il se transforme en loup-garou. Et sa garde robe est assez souvent renouvelée.
Histoire

Sa naissance:

Viktor est né dans les bas quartiers infect dans le royaume de Démnia, sa mère l'avait eu illégitimement et voulait s'en débarrasser le plus vite possible. C’était une femme assez connu et ne voulait pas qu’un enfant lui barre la route. Elle retrouva un homme dans les quartiers orduriers et le paya cher pour qu’il se débarrasse du bébé. Au lieu de le tuer il l’emmena sur terre. C’était le meilleur moyen pour se débarrasser d’un bébé. Il le déposa dans un caniveau en Russie emmailloté dans un vieux linge de maison. Ce fut un passant dans la rue glaciale qu’il entendit les pleure du bébé.
Après cela il fut placé dans un orphelinat puisque personne ne l'avait réclamé. Il était dans un orphelinat dès plus miteux. On lui attribua son prénom, Viktor. Viktor grandit dans ce vieil orphelinat où il devait travailler pour avoir le droit à un peu de pain et d'eau. En lui la haine ne cesser d'accroitre, il en voulait à toutes les personnes qui l'entouraient : sa mère qui l'avait si lâchement abandonné, son père qui ne connaissait visiblement pas son existence, sans parler des femmes ignobles qui le battait et qui ne le nourrissait que de peu de victuailles.

À sept ans:

Viktor avait grandit, le pauvre enfant subissait tous les mois durant 3 jours des nuits plus que mouvementés. Il saccageait sa chambre et brisait les carreaux de sa minuscule fenêtre. Il perdait complètement son contrôle et ne savait ce qui lui arrivait. Et cela lui arrivait les jours de pleine lune. A l’orphelinat on opta pour l’enfermer dans un cachot à la cave durant cette période. Mais un matin, une fois qu’il eut finit de faire les lits comme à son habitude une bande d’enfants se ruèrent sur lui. Ils avaient profités que les maîtresses soient occupées à laver le linge au sous sol pour monter à l’étage. Viktor se fit passer à tabac, il se défendait comme il le pouvait. Puis il sentit une force l’envahir. Un sentiment si étrange, il était devenu l’ombre de lui-même durant un instant et s’attaqua aux petits monstres qui s’en étaient pris à lui. Le remue ménage provoquait alerta les maitresses qui étaient au rez-de-chaussée. Lorsqu’elles virent le carnage, il y avait du sang partout deux enfants étaient mort leurs viscères à l’extérieur de leurs corps. Viktor s’était recroquevillé dans un coin de la pièce, horrifié de voir tout ce sang sur le sol mais aussi sur lui. Une des femmes l’attrapa et elle le balança dans la chambre noire.
C’était une pièce dans le sous-sol tous les enfants la redouté car il y faisait noir on ne pouvait rien y voir, elle était froide, humide, il en émanait une odeur de pourriture, de vomit et de décomposition. Viktor resta plusieurs jours dans cette pièce, à la tombé de la nuit la directrice de l'orphelinat venait lui apportait de quoi se sustenter. Il essayait de comprendre ce qu'il avait fait mais en vain il ne comprenait rien. Quinze jours s’était écoulé, à la tombé de la nuit la directrice vint le cherché et l'emmena dans son bureau et repartit aussitôt. Viktor avança dans le bureau et y vit un homme qui était assis dans l'un des fauteuils. L'homme lui fit signe de s'asseoir se qu'il fit sans réfléchir, Viktor ne cessait de le regarder ébahit par ses habits luxurieux : un long manteau de couleur noir visiblement très chaud, il avait un pantalon de costume qui semblait flambant neuf sans parler des chaussures vernis qui brillaient. Il se sentait bien miséreux en le regardant, lui était vêtu de haillon. L'homme s'adressa à lui en lui souriant :

« - Bonjour mon garçon je me prénomme Alazard Valeford, je suis venu ici car on m'a parlé d'un petit garçon intéressant. Et il s'agit de toi tu dois bien tant douter n'est-ce pas ? »
Viktor ne dit rien il ne comprenait pas pourquoi il était sortit de la chambre noir et surtout pour parler à ce Alazard machin chose. Que voulait donc cet homme si bien vêtu.
« - Mon garçon je ne compte pas te manger tu peux t'adresser à moi. On m'a un peu parlé de ce que tu as fait à tes petits camarades, je ne suis pas la pour te punir bien au contraire. Ne voudrais-tu pas partir de cet endroit ? Vivre dans une demeure convenable avec des vêtements et des repas chaud ?
- Si monsieur.
- Bien ! Je suis content de l'apprendre, et accepterais-tu de venir habitais chez moi ? En d'autre terme j'aimerais t'adopter si toutefois tu acceptes.
- Mais monsieur pourquoi moi ? Il y a plein d'autres enfants ici et ailleurs.
- Oui mais toi tu es différents à toi de voir je dois partir donc réfléchit vite mon garçon.
- C'est d'accord ! »
Monsieur Alazard enleva son manteau et le plaça sur les frêle épaules de Viktor et le porta dans ses bras, puis l'emmena dans la nuit noir.

Quelques années plus tard:

Viktor à bien grandit il est devenu un petit garçon plus robuste et plus fort, il avait pris du poids et des couleurs. On peut le dire il était heureux Alazard l'avait donc emmené chez lui et l'élevait donc comme un fils. Alazard donna la meilleure éducation qui soit pour un enfant. Viktor avait toujours ses crises tous les mois, mais Alazard lui dit de quoi il en retournait. Il lui avoua qu’il était un loup-garou. Et qu’il devait apprendre à maitriser cette créature qui était tapi au fond de lui. Alazard lui appris à le maitrisé et pouvait se transformer quand bon lui semblait. Même si sa force était à son apogée durant les nuits de pleine lune. Il lui apprit qu'il fallait qu'il s'en serve à bon escient. Des années plus tard vers ses 36 ans Alazard mourut et légua tout ce qu'il possédait à Viktor ce qui enjoua ce dernier malgré la tristesse du au décès de son père adoptif. Viktor fit bonne usage de cet argent, il opta tout d’abords pour un tour du monde. Par la suite il fit des études pour devenir professeur, ce qu’il réussit sans mal, de plus grâce à ses gênes il ne vieillissait pas comme les êtres humains normaux. Viktor avait découvert par le biais de son père qu’un pensionnat acceptait tout les êtres a part. Et pensa que se serait bien pour lui de mettre son savoir de professeur en pratique.

Liens

Sébastian Willow
Il l'a connu bien avant Sélène et pour tout vous avouer ils ne peuvent pas ce voir tout les deux. Viktor le déteste mais ne dit jamais rien devant sa sœur par respect. Une vraie rivalité est né entre eux deux.
Sélène Willow
Aussi étrange que cela puisse paraître il adore cette femme, il l'a rencontré dans le pensionnat. Il s'est lié d'amitié avec elle, il s'agit de sa seule amie. Il lui fait vraiment confiance.



Edité par Laki Crowley pour le forum http://pensionnatamagi.frenchboard.com
Copyright © Pensionnat Amagi - Forum - All rights reserved
Toute reproduction, totale ou partielle est strictement interdite.
2010 - 2011




Je t’ouvre mon cœur. Pour toujours, sans limite.
Pas de serrure.




Spoiler:
 


Dernière édition par Laki Crowley le Ven 2 Déc 2011 - 1:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laki Crowley

Eleve ♣ Sortarius
avatar
Eleve ♣ Sortarius
Féminin
Date de naissance : 07/11/1990
Age : 27
Zodiaque : Scorpion
Messages : 984

Feuille de personnage
Carte d'identité:
MessageSujet: Re: Personnels du pensionnat Pré-définis Mar 29 Nov 2011 - 23:28




Juliet O’Hara

Test rp : Oui [] Non [X]

Âge : 24 ans
Date de naissance : Le 15 janvier 1987
Lieu de Naissance : Berkeley, California !
Sexe : Féminin
Race : Istari
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Professions : Professeur
Pouvoir : Magie des sorts
Dons : Attraction & fermeture d’esprit.
Arme : Deux Chakrams noir et rouge, serties de pointes. (cf. Chakrams d’Axel dans KH)
Compagnon : Aucun
L’image de base vient du mangas Princess Ai et le personnage est Ai.


Psychologique

Juliet est spéciale. Juliet est dérangée. Juliet est normale. Juliet est schizophrène?
En tout cas, Juliet est sûrement un cas désespéré. C'est une fille à la personnalité étrange. Une fois elle peut se comporter en une adulte charmeuse ou sérieuse, et la fois d'après se comporter comme l'adolescente qu'elle est, la puérilité en plus. En tout cas, quel que soit son état d'esprit, Juliet est très extravagante. Elle aime les tenues décalées (que ce soit dans la couleur où dans la forme), rit fort, profite des instants -peut-être insignifiants pour les autres- comme des instants magiques.

En fait, elle est extrêmement difficile à cerner. On ne sait jamais si elle ment ou pas, si elle fait exprès d'être sérieuse, ou vice versa. C'est une adulte aguicheuse, qui veut plaire... Ou une adolescente casse-cou prête à tout pour épater les gens, ou pour s'amuser. Et attention, elle peut changer de facette à une vitesse impressionnante. Une seconde d'inattention, et vous avez devant vous une Juliet au faciès tout à fait différent, avec les réactions qui vont avec. Elle possède d'ailleurs un panel de réactions fort variées. En tout cas, elle est rarement d'une humeur neutre, elle est soit de très bonne humeur, soit de très mauvaise. La demoiselle ne fait pas dans la demi-mesure. En parlant de ça, Juliet est plutôt... Hyperactive? En tout cas, l'ennui peut l'énerver au point de la mettre de mauvaise humeur toute la journée.
Sinon, pour ce qui est plus du général, Juliet est impulsive. Elle agit... Et réfléchit après. Et bien sûr, cela n'a pas toujours des c*nséquences fantastiques... Elle ne supporte pas la solitude, et cherche toujours le contact humain [peut-être une des raisons de son extravagance ?]. Elle veut se sentir aimée. Elle est prompte à aller vers les autres et à sourire, rire. Elle peut se comporter d'une manière très maternelle avec ceux qu'elle aime. Cependant, si elle vous affuble d'un petit surnom affectif, n'allez pas croire qu'elle tient à vous: soit elle veut vous embêter, soit elle en a envie. Ne pas se faire d'illusions. Malgré tout, elle n'est tout de même pas idiote -ou peut-être un peu ? Non, elle fait exprès ; D- et est plutôt douée pour jouer des coups bas aux autres. Bien qu'elle n'aime pas trop ça. Elle est extrêmement franche, et a décidé de toujours dire la vérité, au risque de faire mal. Mais elle ne s'en rend pas toujours bien compte, qu'elle fait mal.
Pour ce qui est des goûts, elle aime les grands garçons ténébreux, mystérieux et tatoués... Euuh, le chocolat et les glaces à l'eau! Elle aime écouter du rock et se déhancher dans les boîtes de nuit -contradictoire, vous dites ?- et d'ailleurs, elle tapote toujours quelque chose du bout des ongles, ce qui peut en énerver plus d'un. Eh bien, qu'il s'en aille alors. Elle aime aussi aller courir dehors -il faut bien garder sa taille de guêpe d'une manière ou d'une autre !- et adore se goinfrer sans prendre un gramme. Elle est douée en sport et dessine bien. Par contre, n'essayez surtout PAS de lui mettre un instrument dans les mains. Ou à vos risques et périls, mes choux. Bien sûr, elle adore plaire, et ne se prive pas de le faire. Allumeuse ? Un peu... Oui. Mais, comme dit plus haut, elle veut être aimée et ça plus grande peur est de se retrouver seule.
Alors, toujours convaincu de vouloir rencontrer notre Juliet nationale ?

Physique

Juliet est Américaine. Et ça se voit. Vous voyez les blondes dans les super productions ? Eh bien voilà. Juliet est élancée, avec un joli mètre soixante dix, et très fine, avec un honorable soixante kg. Son visage expressif est encadré de longs et fins cheveux blonds, qui ondulent légèrement vers les pointes. Elle aime expérimenter toute sorte de coiffure, et elle adore les orner de petits bijoux ou accessoires en fonction de sa tenue. Elle est très excentrique, jusqu’au bout des ongles, oui, oui, elle les vernis. Et la couleur est aussi en accord avec sa tenue. Elle a les yeux bleu électrique, ce qui est chez elle une des premières choses que l’on voit, tant ils sont captivants. Elle a un style vestimentaire particulier, qui consiste à mettre des vêtements étranges et une kyrielle d’accessoires. Pour elle, c’est ça être jolie. Et elle y fait fort attention. Chaque matin, ses vêtements sont choisis avec soin. Il est hors de question d’enfiler une tenue s’en y avoir réfléchit au préalable. Vous imaginez le tableau si elle ne portait pas les accessoires appropriés avec sa tenue ? Impossible elle est toujours parfaite ! Mais n’oublions pas son magnifique maquillage, elle ne porte jamais de fond de teint. Pourquoi donc ? Mais parce que ce n’est pas du tout nécessaire, elle qui a toujours vécu en Californie à la peau joliment teintée. Elle n’hésite pas à mettre de l’eye-liner pour intensifier son regard qui est déjà très captivant. Il ne faut pas oublier son rouge à lèvres qui est lui aussi assortit en fonction de ses tenus. Vous comprenez pourquoi je vous dis que ces tenues sont toujours parfaites ? Parce qu’elle ne néglige aucun détail bien sûr. Et elle fait du sport. Oui, oui, ça c’est du muscle, les amis ! Elle tient à garder son corps tel quel, elle adore ses fesses, un véritable atout de séduction. Comme elle adore les sucreries et qu’elle n’aime pas se priver elle fait du sport. Vous devez également savoir que notre chère Juliet nationale possède un magnifique tatouage dans le bas du dos. Si vous vous montrez exemplaire peut-être qu’elle vous laissera le voir ;D.
Histoire

So, Juliet was born... Hmm. Juliet est née en Californie, près de la prestigieuse fac de Californie, à Berkeley. La Californie... Là où se passe la plupart des films. Un endroit de rêve, où il fait toujours chaud, et blablabla. Donc, un 15 janvier 89, la jeune fille vit le jour, tard dans la nuit. Contradictoire, vous dites? Son père Liam O’Hara était un Américain pur souche, ses ancêtres dataient des colonies. Sa mère Ashley Hinamori, par contre, était à moitié japonaise (c'est d'ailleurs pour cela que la jeune fille est blonde... Une histoire de gènes).

Étant née tôt dans l'année, elle fut toujours un an à l'avance. Cela ne l'a pas handicapée, car elle était maligne, la petite. Par contre, c'était la plus jeune de la classe, le plus puérile. En gros, c'était elle qui mettait tout le carnage dans la classe, au grand damne des professeurs. Mais le fait d'avoir toujours été la plus jeune la rendit extrêmement sociable, et elle ne fut jamais seule. Donc, pour son caractère étrange, la primaire passa sans problème. Ce fut dans le secondaire que ça clocha un peu. Elle était plutôt instable, et le secondaire exigeait un peu plus de discipline que les années précédentes. Beaucoup de convocations, de retenues et autres, mais la jeune fille réussit à passer chaque année sans examens, et en ayant même de très bonnes notes. Vers ses dernières années, elle prit goût à la fête et l'excentricité. Elle passa à partir de ce moment la plupart de ses weekends en boîte ou dans des fêtes. Même chez des gens qu'elle ne connaissait pas, ou par le biais d'amis de ses amis. Et le pire, c'est qu'elle réussit à parfaitement gérer sa vie nocturne, débauchage et ses études. Sûrement à cause de son caractère étrange.

En tout cas, en même temps, elle se prit de passion pour les sciences, plus particulièrement pour la chimie. Étrange, certes, pour une fille si peu sérieuse. Contradictoire, vous dites? Le fait est qu'elle entra dans la fac non loin de chez elle. Et là, ce fut bien sûr pire. La fac est un endroit dangereux pour les jeunes gens très, très fêtards. Mais encore une fois, elle s'en sortit d'une manière étonnante, pour une fille puérile sur les bords. Ses parents étaient quelque peu désespérés, mais tant qu'elle tenait le coup et gardait le teint frais... Et en plus de tout ça, elle apprenait la magie avec sa mère. Elle découvrit bien vite que les éléments n’étaient plus un secret pour elle. Elle mêla donc pendant quatre ans magie, fête et études. Une vie hyper active qui lui convenait parfaitement.

Mais, durant sa dernière année de fac, les grands-parents de sa mère, toujours au Japon, décédèrent dans l'incendie de leur maison. Elle en fut anéantie, mais elle ne pouvait aller leur rendre hommage de part sa peur phobique de l'avion. Juliet lui promit de terminer ses études et d'y aller pour elle. Six mois plus tard, donc, Juliet sortit diplômée de la fac, prête à donner des cours. Mais d'abord, elle devait se rendre au Japon, terre de sa mère. Elle embrassa ses parents et prit la direction du pays du soleil levant, avec ses quelques valises -seulement 4 ou 5...- et sa poupée fétiche. Elle atterrit non loin de Shandora, à quelques kilomètres environ. Elle rendit visite à la famille, et resta là quelques temps, faisant connaissance avec la famille de son grand-père. Là, elle se prit de passion pour le pays, pour ses coutumes. Donc, ce fut sur ce coup de tête qu'elle décida de prendre un petit appartement à Shandora, une belle petite ville sympathique.

Tiens, ils cherchent du travail au pensionnat Amagi ? Comme c'est intéressant !





Edité par Laki Crowley pour le forum http://pensionnatamagi.frenchboard.com
Copyright © Pensionnat Amagi - Forum - All rights reserved
Toute reproduction, totale ou partielle est strictement interdite.
2010 - 2011




Je t’ouvre mon cœur. Pour toujours, sans limite.
Pas de serrure.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Personnels du pensionnat Pré-définis

Revenir en haut Aller en bas

Personnels du pensionnat Pré-définis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Pensionnat Interdit» AYAGARA PENSIONNAT.» Pensionnat Kinoto» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?» Suggestion personnages prédéfinis
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Amagi :: Côté Administratif :: Personnages Pré-définis-