Alors qu'une guerre aux origines ancêstrales éclate, quel chemin prendrez vous dans cette ville pleine de mystères ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Fiche d'identité de Haru Toshi [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Haru Toshi

Eleve ♠ Tenebrae
avatar
Eleve ♠ Tenebrae
Masculin
Date de naissance : 16/12/1992
Age : 24
Zodiaque : Sagittaire
Messages : 143

Feuille de personnage
Carte d'identité:
MessageSujet: Fiche d'identité de Haru Toshi [Validé] Dim 12 Sep 2010 - 9:48









" Identité "










" Haru Toshi "





Âge : 19 ans

Date de naissance : 16 octobre 1992

Lieu de Naissance : Sous le grand chêne sacré de la forêt

Sexe : Masculin

Race : Loup - Garou (Tenebrae)

Orientation sexuelle : Hétéro

Profession : Etudiant











" Portrait "







Physique



Haru fait 1 mètre 72 et 65 kilogrammes. Il a un corps musclé, ses origines lui donne la force d'un loup. Haru à un visage rond avec un menton orné d'une petite barbichette, quand on regarde bien on peu voir que ses canines sont plus développées. Puis il a des cheveux longs en bataille de la couleur orange comme les feuilles d'automne, tous ces petits détails lui donne un coté animal. Sinon Haru s'habille avec des habits décontractés, il porte toujours un T-shirt même en hiver, et un short. Puis ses chaussures son grosse comme celles des skateurs.






Psychologique



Haru est une personne sympathique, qui aime rendre les personnes qui l'entourent, joyeuse. Depuis sa formation avec maître Tolo, il rend service à toutes les personnes qui en ont besoin. Haru est aussi un allié très puissant, il sait très bien manier sont pourvoir de se transformer, ainsi que ses dons. Mais, comme toute personne, il a un point faible ses origines ne lui procure le pouvoir, qui lui demande beaucoup d’énergie, c’est pourquoi il mange beaucoup.



Tics & Manies



Beaucoup de personne dise que sa forme animal et humaine n’ont pas de grande différence. Les deux sont de vorace glouton, car Haru ne peut s’empêcher de manger, comme au goûté vous pourriez le voir entrain de se préparer des cuisses de poulet même au petit déjeuné, il en raffole. Si, il n’est pas entrain de manger, Haru est sans doute entrain d’aider une personne ou il est sous un arbre à parler avec des animaux. Il parle tellement l’animal qu’il lui arrive parfois de le parler sans le vouloir.


Relations



Haru ne connais pas sa vrai identités, mais ses vrais parents pour lui son se qui l'on éduqué, aimé pendant toute son enfance. Son père s'appelle Kai Toshi et sa mère Tanya Toshi, tous les deux tiennent la seule boulangerie du village.








" Attribut Magiques "







Pouvoir et Dons




- Pouvoir : Transformation animal, en loup au pelage noir et aux yeux bleus
- Dons : Langage animal + Instinct + Vision nocturne
- Armes : Utilise sa puissance animal
- Compagnon : Elemire, un petit dragon japonais, aux écailles blanches et à la crinière rouge





Ambitions & Rêves



Son souhait avant tout est d’en savoir plus sur ses origines, de Loup - Garou. Puis rencontrer ses vrais parents.











" L'histoire de sa Vie "








Histoire



C’est un soir de pleine lune, celle ci trônait parmi les étoiles. Elle profitait de l’obscurité de la nuit, pour observer son monde, qui s’élevait dans l’ombre de son frère, le soleil. Cette nuit, elle ne fut pas déçue, un événement inattendu, divertit ces douces heures. Dans une forêt, un homme marchait à pas pressé, tout tant ronchonnant sa colère. Car comme tous les soirs, il sortait son chien, pour que celui ci fasse ses besoins dans la nature, au lieu d’un des coins d’une pièce de la maison. Mais dans un élan étrange, celui ci, c’est enfonçait dans l’obscurité de la nuit, pour se faufiler entre les arbres de la forêt. C’est après quelques minutes d’attente que son maître, dénommer Kai Toshi, le boulanger du village qui se trouve a l’ouest de la forêt. Se m’est à sa recherche tout en ronchonnant. De son coté Toki, le jeune chien, trottinait en balayant sur son passage les feuilles d’automne. Ce lieu était pleine de vie le jour, les oiseaux y chante les louanges de la vie, mais la nuit aucune âme qui vive. La nuit enveloppe les arbres d’un voile sinistre et c’est avec inquiétude que le boulangé continuait sa recherche. Des papillons gesticulaient dans le noir, proie de chauve sourie qui n’hésitaient pas a frôler Kai, qui bondissait de peur, ou se retrouvaient dans la toile d’une araignée, qui reflétait la lune. Une brise légère n’avait rien à faire, car l’homme frissonnait déjà de peur.
Non loin de celui ci, Toki continuait sa marche nocturne, se laissant porter par son instinct. Derrière lui, il entendait les plaintes de son maître, mais il n’y faisait point attention. Dans la nuit, le regard de l’animal fixé une lueur, qui scintillé au loin et se fut un cri strident qui fit accélérer le trot du chien. A quelques mètres derrière, Kai ne manqua pas d’entendre l’étrange bruit et cru immédiatement son chien en danger. C’est dans une montée d’adrénaline, que le boulanger suivit les traces de son chien et ne fit pas attention l’atmosphère étrange qui prenait place autour de lui. Ce fut, quand il déboucha dans une petite clairière, où s’élevait le grand chêne sacré, que Kai s’arrêta nette. Devant lui se tenait sous l’arbre, parmi des petites lanternes d’offrande qui illuminaient les lieux ainsi que le feuillage du vieux chêne. Un cerf de taille inhabituel, se dressait devant l’homme et le chien. Son pelage marron et soyeux ainsi que ses cornes. Lui donnaient une aura magique. Croyant avoir à faire au dieu de la forêt Kai se laisse tomber sur les genoux, attendant les paroles divines de celui ci. Mais, il en fut rien, celui ci jeta un regard au nouveau arrivant et disparu dans les ténèbres de la nuit. N’ayant aucune réponse du supposé dieu, l’homme relève la tète, pour s’apercevoir qu’il était maintenant seul avec son chien. Du moins, c’est se qu’il pensé, car son chien avait aussi disparu. Kai jette de bref regard sur chaque coin de la carrière pour le voir enfin auprès des racines du grand arbre. En évitant les différentes offrandes déposées sur le sol, il le rejoint enfin, pour voir entrain de renifler une boule de tissu de couleur bleu. Il prend son chien et repart sur ses pas. Mais, un nouveau bruit, lui fit tourner la tète d’où il venait. Le chiffon bougé, Kai cru faire une crise cardiaque, a se moment là. Il reprend vite ses esprits et s’approche de celui ci avec crainte. Puis d’une main il écarte les plis, pour voir se qui s’y cacher. Stupéfait, il découvre, un bébé qui le fixé avec ses petits yeux bleus. Il le prend dans ses bras, et balaye du regard la clairière à la recherche d’une réponse, pour la présence du bambin, en ce lieu. Une petite chevelure rousse, de la même couleur que les feuilles d’automne se laissaient bercer par une brise sur le petit crâne de l’enfant. Kai pouvait ressentir autour du bébé une aura étrange, il n’était pas comme les autres. Puis l’homme s’attachait peu à peu l’enfant.

- Je vais t’appeler Haru.

Ce prénom lui vint tout seul, comme si le destin du bambin était déjà tracé. C’est alors qu’une forte brise souffla les flammes qui avivaient les différentes lanternes et en un instant la nuit repris place en ce monde. Les seuls pensées de Kai, maintenant était de mettre cette enfant en sécurité et de lui trouver une famille, se qui veut dire la sienne.
Cette nuit là, le 16 octobre 1992, sortit de la forêt, un homme, un enfant et ainsi qu’un chien. Tousse marchaient vers un nouveau chemin, qui avivait leurs cœurs.


N’ayant pas retrouvé sa vrai famille, tout le village, sans aucune exception, décidèrent que dorénavant l’enfant s’appellera Haru Toshi et qu’il fera le bonheur de Kai Toshi ainsi qu’à Tanya Toshi. Les années passèrent et Haru grandissait calmement. Il avait pour l’instant tout d’un enfant normal, mais les origines ne tardent jamais à faire surface.

Dix plus tard, la nuit du 16 octobre 2002, le jeune Haru avait une forte fièvre, après le passage du médecin du village, il s’était endormi dans son lit. Pour son dixièmes anniversaires, les choses ne se déroulait pas comme pas comme les parents l’auraient souhaitaient. Après de longues heures de ronde entre Kai et Tanya. Le jeune couple va se coucher, après avoir remarqué que l’état de leur fils c’était un peu améliorer. Ne dormant sur qu’une oreille, ils s’endorment sous la fatigue.
La pleine lune trônait une nouvelle fois parmi les étoiles, le regard rivé sur une maison où dormait l’enfant. De leur côté la mère et le père venaient de succomber au sommeil. Mais leurs doux rêves seraient de courte durée cette nuit, car un violent coup sourd retentit dans la maison, les réveillant en sursaut. Kai se précipite dans la chambre d’à côté suivit par Tanya pour voir si leur fils allé bien. Leur pas s’arrêtent nette au seuil de la porte, visage figé par la stupéfaction et les yeux fixé sur une créature de la nuit. La pièce était ravagé, les meubles renversaient, la tapisserie tailladait, le cousin et la couverture dépouillaient. Puis au milieu de la pièce se tenait un loup, d’un pelage noir comme la nuit, des yeux bleus dans lesquels scintillé les étoiles, qui perçaient l’obscurité. Les deux parents n’avaient rien à faire, un coup d’œil à droite, un autre à gauche et leur fils ne se trouvait nul par. Tanya avait les larmes aux yeux, dû à une maladie rare, elle n’avait pu avoir d’enfant, jusqu’au jour, répondant à ses prières son mari était revenu avec un bébé dans les bras. Puis aujourd’hui, on lui enlève tout bonheur. Dans une tristesse indescriptible, la jeune femme s’écroule sur le sol dans un sanglot. Son mari avait l’esprit troublé, quelques choses n’allait pas, se loup avait un aspect familier qui lui était impossible de savoir d’où. Mais, la rage de perdre son enfant prend le dessus, il ramasse au sol un bout de boit provenant du lit démembrait et se précipite dans un cri rauque. Le loup esquive l’attaque de son assaillant, en faisant un bond sur le coté et donne un violent coup sur le bras de Kai . Celui ci lâche son arme de fortune et met ses bras devant son visage en voyant, la créature de la nuit bondir sur lui. Rapide l’animal réussi à enfoncer ses canines dans le cou du père, qui lâche un cri de douleur. Kai affaiblit et tant bien que mal repousse voilement le loup en arrière qui percute la petite commode. Le sang coulait des blessures du père qui perdait peu à peu la vie. De son coté l’animal se précipite par la fenêtre entre ouverte pour fuir son attaquant. Dans le vif du combat Kai avait arraché un objet du cou de la créature et d’une main tremblante il jette un coup d’œil à celui ci. Sans aucun mot il se lève sur ses deux jambes et se précipite dans les escaliers qu’il descend quatre à quatre, résistant à la douleur. Il ouvre la porte qui donne sur dehors pour voir le loup au loin, rentrer dans la forêt. D’un pas boitant il arrive aux premiers arbres et rentre à son tour dans la forêt. Ses pieds piétinaient les feuilles d’automne dans un bruissement, laissant derrière lui de nombreuses taches de sang. A quelques mètres de lui une ombre le suivait pour disparaître dans la nuit quelques secondes plus tard. Kai continuait dans un pas précipité, quand devant lui se dresse un homme de taille convenable, des cheveux long au vent et habillait d’une cape vert sombre. C’était maître Tolo, médecin et magicien de village.

- Vous ne pouvez pas l’arrêter ! cri alors l’homme.

- Poussez vous il est en danger !

- Il est bien moins que vous, Kai Toshi, votre vie ne tient plus qu’à un fil.

Sur ces paroles le père s’écroule sur le sol en sanglot, le magicien avait raison, il est nullement en état de continuer. Il lève la tête avec difficulté pour regarder le maître Tolo dans les yeux.

- Vous devez l’aider … Gémit Kai en crachant du sang.

- Chaque chose en son temps.

D’un pas calme le magicien s’approche du père, sur son bras droit se tortillé des filaments de couleur vert. Puis d’un geste rapide pose sa main sur le front du mourant dont le corps s'apaise, pour se coucher sur le sol dans une aura verte. Tolo jette un dernier coup d’œil sur le père dont les blessures se refermaient peu à peu, et d’un œil remarque dans la main droite du père un pendentif. Le médaillon s’ouvre alors en deux pour découvrir une photo où l’on voit Kai et Tanya Toshi souriant. Celui-ci le ramasse avec une larme qui coulait sur la joue du magicien, avant de se précipiter dans les profondeurs de la forêt.

Non loin d’ici, le loup au pelage de la nuit venait d’arriver dans la clairière où se dressait le chêne sacré. D’un pas boitant la créature se couche entre deux racines de l’arbre et lèche sa patte droite. Il eu alors un bruit, le loup dresse immédiatement la tète pour apercevoir une créature fuir les lieux. Il eu alors un second bruit sur sa droite, un homme vêtue d’une cape vert sombre s’approchait de lui. D’un pas léger, maître Tolo marchait vers le loup, autour de son bras les même filaments vert se tortillé.

- Alihaaa tolabo frolumm del solum … golmiba tel kel rumm …

D’une voie douce et mélodieuse le magicien pose sa main sur le front de l’animal. Le corps du loup eu le même effet que celle de Kai, la créature de la nuit se coucha sur le sol, en fermant ses yeux. Puis dans une aura verte le corps d’un enfant apparue à la place de l’animal, c’était le jeune Haru …

La lune curieuse parti découvrir une autre contré, laissant derrière elle son frère le soleil prendre place dans le ciel. Celui ci découvrant la scène qui se passé sous ses yeux caressa la joue de l’enfant d’une brise chaude, qui se réveille sur le cou. Haru regarde autour de lui pour s’apercevoir qu’il se trouvait dans la forêt enveloppé dans une cape, il regarde autour de lui et ne voit nul par ses parents auprès de lui. Se sont des murmures qui lui fait tourner la tète vers un homme perché sur un roché. C’était le magicien. Entendant le bruit de réveille de l’enfant maître Tolo se retourne aussitôt, pour sauter du rocher pour atterrir dans l’herbe mouillé par la rosée. Puis s’approche de Haru et s’accroupis auprès de lui. D’une main il lui prend le bras droit qui s’entoure d’une aura, se qui surprend le jeune garçon qui tente de reculer par crainte. Tolo le lâche quelques secondes plus tard avec un sourire.

- Ton bras est soigné. Dit - il alors

Bien des questions venaient à l’esprit de Haru mais une seul lui paraissait la plus importante.

- J’ai fait un rêve très étrange cette nuit, il me paraît si vrai, que c’est il passé ? Demande l’enfant au magicien qui détient bien des réponses.

- Nous ne pouvons pas te cacher tes origines, car malgré cela, elles reviennent toujours. Tu es un être à par, qui vient d’une contrée très lointaines, le monde crépusculaire, tu es un loup - garou. Le sang qui coule dans tes vaines te permet de te métamorphosé en loup …

- Je suis un loup - garou … De ces mots Haru accepté la vérité peu à peu.

Des jours passèrent, après que Haru soit rentré chez lui, où ses deux parents l’attendaient avec le sourire. Il n’était plus le même, un tournant de la vie venait de se réaliser. C’est ainsi que maître Tolo, le prit sous son aile, pour lui apprendre l’art de la transformation.

Sept ans se sont déroulés depuis la découverte de ses origines, durant ses nombreux jours le jeune Haru sait durement entrainer auprès de son maitre Tolo. Pour obtenir une maitrise totale de sa transformation, ainsi que de ses dons découverts lors de ces années. Peu à peu, il a appris à parler aux animaux qui l’entoure. Puis son instinct ses amplifier.
C’est ainsi que le jour de ses dix - huit ans, après une grande fête, le jeune Haru est partit sur la route des grandes villes les cartes en mains.



  • En cas de suppression de votre compte, autorisez-vous le forum « Pensionnat Amagi » a transférer


    cette fiche d’identité dans les personnages pré-définis ? Oui





Dernière édition par Haru Toshi le Jeu 14 Oct 2010 - 14:35, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

Fiche d'identité de Haru Toshi [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» La fiche d'identité.» Fiche de présentation de CHEVALIER Gabrielle» Fiche d'identité de guilde ou autre organisation» Enfin ! Vous me connaissez ! Pas besoin de m'intituler !» Une renommé qui fait noyer quelqu'un
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Amagi :: Côté Administratif :: Fiches Validées-